Comment savoir quel Champagne servir ?

 

par xtiane |

     

Les fêtes de fin d'année approchant, il va falloir choisir en fonction de votre menu, le type de Champagne le plus approprié; Chaque Champagne a sa personnalité, son caractère en fonction des divers assemblages ainsi que du dosage. Parmi l'infinité de bulles, il faut définir ses goûts : que vous les aimiez corsées, rondes, pétillantes ou sans prétention, demandez conseil à votre caviste pour créer l'harmonie parfaite avec vos mets. D'ores et déjà, voici quelques indications, un mode d'emploi en quelque sorte.

Étapes de réalisation

1.

Tout Champagne n'est pas bon pour toutes les occasions et l'on sait que les occasions sont nombreuses de sabler le Champagne.

2.

Pour un cocktail ou un apéritif, privilégiez un brut sans année pour son côté passe partout, rond et simple.

3.

Pour séduire, pour une célébration importante, optez pour un blanc de blancs, plus mordant. Si votre budget le permet, et selon l'importance que vous accordez à l'événement particulier, offrez-vous un Champagne plus rare, millésimé...

4.

A table, un millésimé ou un blanc de noirs aura le répondant nécessaire face à vos mets. Un Chardonnay s'harmonise parfaitement au poisson, mais aussi avec une bonne andouillette ou encore un bon coulommiers.

5.

Au dessert, un rosé brut pour un dessert peu sucré ; sinon, un champagne plus dosé, demi-sec ou doux.

6.

En après-repas, une cuvée spéciale d'une grande Maison accompagnera parfaitement votre digestion.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Une petite leçon de français au passage : il y a souvent confusion entre "sabler le champagne"et "sabrer le champagne" ; SABLER signifie avaler d'un seul coup son contenu et l'expression remonte à Louis XIIV "jeter un verre en sable", alors que SABRER est un terme ancien qui consiste à trancher le goulot de la bouteille avec un sabre. Donc, même si vous avez décidé de sabrer le Champagne, vos convives sont invités à sabler le Champagne !

Commentaires

xtiane | 09/03/2009  

C'est vrai qu'il vaut mieux ne pas attendre la fin du repas pour boire du champagne, mais, il en faut pour tous les goûts... cela dit, rien n'oblige à le prendre juste après....

thierry collart | 22/02/2009  

En après-repas, il serait dommage de boire un grand Champagne, nos papilles étant très fatiguées, nous ne distinguons plus les subtilités.

Chercher un article sur Comment fait-on