Comment élabore-t-on un vin de champagne ?

 

par xtiane |

     

Le vin de champagne, rond, ample et pétillant est présent dans tous les plus beaux moments de notre vie . Il est aussi synonyme de luxe et volupté lorsque certains de ses millésimes atteignent des prix vertigineux ; mais avant qu'il arrive dans votre coupe, il a fallu de longues manipulations pour élaborer ce vin de champagne.

Étapes de réalisation

1.

Le vin de champagne ne peut être élaboré qu'à partir de trois produits d'assemblages pour bénéficier de cette appellation : pinot noir, pinot meunier et chardonnay, le seul cépage blanc. Ces produits peuvent par contre provenir de plusieurs crus.

2.

Après des vendanges à la main, les raisins sont pressés directement pour que les raisins noirs ne teintent pas le jus, encore appelé moût. Ces moûts sont ensuite vinifiés comme pour n'importe quel vin blanc.

3.

Ensuite, c'est une étape essentielle, celle de l'assemblage des vins que l'on dit "clairs" qui permet d'obtenir la cuvée. Ces produits peuvent venir de divers cépages, de divers crus et même dans le cas d'une cuvée sans année (BSA : brut sans année) de cépages d'années différentes.

4.

La cuvée est alors mise en bouteille pour la seconde fermentation, encore appelée "prise de mousse" : vin+sucres+levures.

5.

Les bouteilles sont alors couchées sur des lattes et restent ainsi 3 ans lorsqu'il s'agit de millésimés et 15 mois pour les BSA.

6.

A la fin de cette période de seconde fermentation, les bouteilles sont manipulées pour faire glisser les lies (sédiments) dans les goulots ; on tourne la bouteille tête en bas dans des sortes de pupitres. Ces sédiments sont évacués au cours d'un dégorgement et la mise à niveau est effectuée par l'adjonction d'une liqueur de dosage.

7.

Cette liqueur de dosage est différemment sucrée selon qu'il s'agit d'un doux, demi-sec, brut ou encore extra-brut. C'est la méthode champenoise traditionnelle qui fait le vrai vin de champagne et le droit à l'appellation.

Chercher un article sur Comment fait-on