Comment différencier le cinéma parlant du cinéma sonore ?

 

par alphamax |

     
Comment différencier le cinéma parlant du cinéma sonore ?

En 1927 sort en salles à New-York "Le Chanteur de Jazz" d'Alan Crossland. Il s'agit du premier film parlant de l'histoire du cinéma, c'est-à-dire la première œuvre dans laquelle on peut entendre les acteurs parler alors que le cinéma jusqu'à cette date était entièrement muet, les dialogues décris par des cartons (intertitres), accompagné par un ou plusieurs musiciens lors de la projection. Cependant, il faut savoir différencier ce que l'on nomme cinéma parlant de cinéma sonore.

Étapes de réalisation

1.

Le film parlant synchronise le son des dialogues à l'image. On parle de son optique et de synchronisme labial. Le but du parlant étant de se rapprocher de la réalité avec des personnages de corps et de voix. Le cinéma parlant prend en direct le son sur le tournage et le retravaille en postsynchronisation afin d'adapter les voix aux lèvres des personnages.

2.

Le film sonore n'est pas nécessairement parlant. Il met en scène des ambiances, des bruits, de la musique, des commentaires... mais pas de dialogues à proprement parler. La synchronisation n'est donc pas l'enjeu de ces films qui peuvent s'avérer totalement abstrait et sans personnages.

3.

La sonorisation d'un film après tournage, qu'il soit parlant ou sonore, se fait selon des principes proches. Mais il s'agit de différencier la postsonorisation de la postsynchronisation. Pour le premier, il faut le comprendre en tant que sons ajoutés, créés ou équilibrés après tournage. Pour le second, cela va de l'enregistrement de texte, du rattrapage d'un son ou d'un dialogue raté du tournage ou par son remplacement...

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

On dit souvent aujourd'hui qu'il n'existe plus de différenciation entre le sonore et le parlant ; mais il s'agit de garder en mémoire qu'il existe encore des œuvres typiquement sonores, sur lesquelles l'atmosphère sonore est prédominante et désigne un travail authentique et poussé, presque aussi visuel que l'image et faisant véritablement sens.

Sur le même thème

murdarco

Comment réaliser un court-métrage ?

Vous êtes un réalisateur en herbe qui souhaite, un jour ou l’autre, faire des films diffusés dans toutes les salles de France, voir du Monde. Pour convaincre un producteur de ce talent potentiel il vous faudra passer, obligatoirement, par le court m

alphamax

Comment fabriquer un clap de cinéma ?

Le clap est un accessoire indispensable sur un plateau de cinéma permettant de délimiter le début et la fin d'une séquence. Le bruit que le clap produit lorsque les deux parties s'entrechoquent sera enregistré par les micros et la caméra filmera ce

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Cinéma & télévision