Comment remercier un patron qui vous a remercié ?

 

par sandy64 |

     

Lundi fut un jour funeste dans l'histoire de la société Taiviret. Vos collègues ont perdu un élément déterminant dans l'organisation de leurs pauses cafés quotidiennes. Eh oui, votre président directeur général en chef vous a convié à une petite causerie, au cours de laquelle ont été notamment abordés les modalités de votre départ. Depuis, vous vous demandez comment remercier cet être suprême qui vous a si chaleureusement remercié...

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - du papier à lettres

Étapes de réalisation

1.

Dans la vie, il ne faut pas être ingrat. Non seulement votre patron vous a enfin remercié - chose qu'il n'avait pas fait en dix ans de vie commune - mais en plus il vous offre une prime exceptionnelle représentant une année de salaires, alors que vous n'avez rien demandé. Et, comble de gentillesse, il vous dispense de faire les trois mois de travail qui vous deviez encore fournir !

2.

Vous vous promettez que, sitôt sorti de votre rendez-vous avec le nouvel employeur où il vous adresse - eh oui, en plus il vous donne des contacts ! - une certaine société ANPE, vous allez sérieusement réfléchir à la meilleure façon de le remercier pour toutes ses largesses !

3.

Si c'est une femme qui vous a remercié et que vous soyez un homme, ne l'invitez surtout pas au restaurant : cela pourait être mal interprété. Vous connaissez la susceptibilité féminine. Elle penserait que vous avez été mal nourri pendant dix ans et elle vous ferait envoyer, en plus, un lot de tickets restaurant.

4.

Si c'est un homme et que vous soyez une femme, ne faites surtout pas envoyer de fleurs. Cela pourrait être mal interprété. Votre patron penserait que vous lui faites un affront et qu'en dix ans de collaboration, il n'a jamais pensé à vous offrir le moindre bouquet pour enjoliver votre petit bureau.

5.

Ecrivez, pourquoi pas, un petit mot. Inutile de rentrer dans des délires littéraires ou d'utiliser des styles pompeux datant de la Pompadour ! Faites simple et concis. Par exemple : "merci de m'avoir rendu ma liberté" ou bien "libérez les autres otages. merci". L'important, c'est de toujours "re-mer-cier".

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

N'oubliez pas d'envoyer à vos patrons de la société Taiviret et à vos collègues, de petites cartes postales de vos villégiatures : Seychelles, Bahamas, Bora-Bora maintenant que vous avez du temps pour voyager !

Mise(s) en garde :

N'en faites pas trop ! Il ne faudrait pas qu'on vous rappelle sous prétexte que vous êtes formidable !

Commentaires

pronyma | 07/04/2009  

Excellent, cet article pourrait aussi s'intituler "comment se faire virer dans bonne humeur ?" Si ça pouvait vraiment se passer comme ça, en tout cas, sympa l'article, j'ai bien rigolé !!

Sur le même thème

Somb'

Comment rendre fous ses collègues de bureau ?

Vous travaillez dans une ambiance monotone ? Vous avez l'accès à l'ordinateur d'un collègue/ami/ennemi/parfait inconnu ? Vous êtes d'humeur à réaliser une petite farce sans conséquences autres que l'incompréhension de votre cible et le rire de to

yensou

Comment prévoir ou influencer la météo ?

La météo, voilà une science particulièrement inexacte, qui pourtant intéresse tout le monde. Pas une chaîne de télévision, pas un quotidien national ou régional qui ne présente pas une rubrique météo, c'est dire que c'est presque une affaire d

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Humour