Comment définir la comédie musicale ?

 

par alphamax |

     
Comment définir la comédie musicale ?

Alors que les spectacles de Broadway rassemblent les foules New-Yorkaises, alors que le cinéma se dote d'une technologie sonore, les studios hollywoodiens décident de porter à l'écran ces histoires chantées et dansées que constituent les comédies musicales. Ce sera la MGM (Metro-Goldwyn-Meyer) qui lancera la genre avec "The Broadway Melody", en 1929. Il fera la joie des spectateurs jusqu'à la fin du règne des studios dans les années 50 puis, se verra quitter les États-Unis pour se métisser et s'enrichir de nouvelles formes.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • DVD Les Hommes préfèrent les Blondes (H. Hawks)
  • DVD Un Américain à Paris (V. Minnelli)
  • DVD La Veuve Joyeuse (E. Lubitsch)
  • DVD Chantons sous la pluie (S. Donen & G. Kelly)
  • DVD Les Demoiselles de Rochefort (J. Demy)

Étapes de réalisation

1.

Le monde de la comédie musicale est une représentation onirique du monde réel. Coloré, enjoué, rythmé, il est une somme d'optimisme considérable que la musique et la danse soutiennent envers et contre tout. Le genre est dénué de réalisme (ex: la violence et le sexe n'existent pas), tout de même capable de soulever des problèmes sociaux et humains.

2.

La comédie musicale est un exemple pur de divertissement en ce sens qu'elle est construite selon les règles du spectacle musical : dynamisme des scènes, élans musicaux chorégraphiés, mouvements gracieux... Tout est fait pour soulever l'enthousiasme du spectateur.

3.

Les scénarios des comédies musicales sont souvent légers et sans détours. Il y est principalement question d'amour et de gloire, de rêves et de désillusions... Les parties dialoguées permettent de reposer l'intrigue du film mais sont parfois de simples prétextes au relancement musical. Quant aux parties chantées, elles évoquent l'action du film en cours par des paroles légères autour d'un thème (amour, jalousie, peine...), ou parfois sont comme des dialogues chantés entre les différents protagonistes.

4.

Ces moments surréalistes que sont les passages musicaux, qui se détachent subitement de la réalité du film, agissent sur les personnages comme des élans soudains, presque des envies ou pulsions irrépressibles, de s'exprimer par le chant et la danse.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Après la fin de la période de la comédie musicale américaine (années 30-50), le genre tomba peu à peu en désuétude. Mais cela lui permit également d'être récupéré par les autres cinémas du monde tels que la France ("Les Demoiselles de Rochefort") ou l'Inde (Bollywood). Le genre muta, évolua, et il demeure encore aujourd'hui dans quelques œuvres isolées, soit en tant qu'hommage, soit en tant que recherche formelle et stylistique.

Sur le même thème

murdarco

Comment réaliser un court-métrage ?

Vous êtes un réalisateur en herbe qui souhaite, un jour ou l’autre, faire des films diffusés dans toutes les salles de France, voir du Monde. Pour convaincre un producteur de ce talent potentiel il vous faudra passer, obligatoirement, par le court m

alphamax

Comment fabriquer un clap de cinéma ?

Le clap est un accessoire indispensable sur un plateau de cinéma permettant de délimiter le début et la fin d'une séquence. Le bruit que le clap produit lorsque les deux parties s'entrechoquent sera enregistré par les micros et la caméra filmera ce

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Cinéma & télévision