Comment comprendre les rites du mariage catholique ?

 

par pacific2 |

     

Le mariage à l’église catholique est un mariage religieux qui ne revêt pas de caractère légal. Le seul mariage reconnu légalement en France est le mariage civil. Comme tout mariage religieux, le mariage catholique devra s’accompagner d’un mariage civil afin que l’union soit reconnue aux yeux de la loi.
Le mariage catholique requiert certaines conditions, et comporte un certain nombre de rites.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un certificat de baptême
  • Un extrait d’acte de naissance

Étapes de réalisation

1.

Le mariage à l’église catholique est un sacrement. Pour le recevoir, les deux époux doivent avoir préalablement reçu le sacrement du baptême.
Si l’un des futurs n’est pas baptisé, il doit se montrer en accord avec les principes considérés comme essentiel par l’église catholique au sujet du mariage. Il obtient dans ce cas une dispense, mais le mariage, qui se déroulera de la même manière, n’aura pas le caractère de sacrement.
Le mariage à l’église catholique de deux personnes non baptisées n’est pas possible.

2.

En se mariant à l’église catholique, les époux s’engagent « jusqu’à ce que la mort les sépare ». C’est pourquoi il n’est pas possible de se marier une seconde fois à l’église catholique après un divorce, alors que cela est possible après un veuvage.
Des divorcés peuvent cependant se remarier à l’église si leur premier mariage était uniquement civil.

3.

Préalablement à la cérémonie, le couple entamera avec le prêtre qui les unira une préparation au mariage. Il s’agit généralement d’un dialogue à propos des valeurs catholiques du mariage, qui s’étend sur plusieurs semaines, suivi éventuellement d’une retraite.

4.

Rituel de la cérémonie :
Les invités arrivent les premiers à l’église et assistent à l’entrée du couple et des invités d’honneur, accueillis par le prêtre.
L’échange des consentements a lieu soit dans le cadre d’une messe eucharistique (avec communion), soit d’une liturgie de la parole si l’un des conjoints ne communie pas.
La cérémonie comprend une lecture tirée de l’Ancien Testament et une du Nouveau Testament, une homélie du prêtre, l’échange des consentements, l’échange et la bénédiction des alliances, et enfin la bénédiction nuptiale.

5.

A la fin de la cérémonie a lieu la signature du registre paroissial par les époux et les témoins.

6.

Une certaine somme peut être remise par les mariés ou leurs parents pour les œuvres de la paroisse.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Selon la loi française, un prêtre ne peut unir un couple que si le mariage catholique s’accompagne d’un mariage civil.

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un Jules devenu zombie après les évènements du 21 décembre ?

La fin du monde a bel et bien eu lieu. Les survivants sont maintenant divisés en deux groupes: les zombies... et les autres. Par malheur, Jules fait partie du premier groupe. Il bave, il sent la mort, se décompose et laisse des lambeaux de chair partout

mariegrousset1

Comment expliquer la manière plutôt fantaisiste qu'ont les hommes de retourner leur veste dans certaines situations?

Parfois nos amis les hommes nous font bien rire... malgré eux le plus souvent d'ailleurs. Après mille et une belles paroles ils retournent leur veste, nous font la moue (et non l'amour) et, pire encore, osent nous faire culpabiliser! Mais comment expliq

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un feignant ?

Zzzzz... Lève toi paillasse !!! Hein ? Qui ? Qu'est-ce ? Zzzzzz... Définition d'un feignant : c'est lui qui dort mais c'est vous qu'il fatigue.

Chercher un article sur Comment fait-on