Comment jardiner avec la Lune ?

 

par pacific2 |

     
Comment jardiner avec la Lune ?

Comment jardiner avec la Lune ?

Utiliser les phases lunaires pour jardiner est une pratique ancienne et très répandue. Il s’agit d’un savoir empirique, c’est-à-dire constaté par l’expérience, que ne cautionne aucune explication scientifique. Les hypothèses les plus courantes (phénomènes d’attraction s’exerçant sur l’eau contenue dans les plantes par exemple), rencontrent généralement le scepticisme des astronomes (jardinent-ils ?). Qu’importe ! Bien des phénomènes, qui ne se troublent pas pour si peu, se passent des explications de leu observateurs pour exister…

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un ciel sans nuage
  • Des yeux levés au ciel
  • Ou bien un calendrier des postes

Étapes de réalisation

1.

Il existe deux types de phases lunaires utilisées par les jardiniers :
Les phases de lune ascendante et descendante.
Les phases de lune croissante et décroissante.

2.

La Lune est dite en phase ascendante lorsqu’elle se montre de plus en plus haut au sud nuit après nuit ; et en phase descendante lorsqu’elle passe chaque nuit au sud un peu plus bas sur l’horizon.
Repérer ces phases par l’observation est donc un peu fastidieux, il est plus simple d’avoir recours à un calendrier.
Chaque phase dure environ 13 jours.

3.

Les phases de Lune ascendante font monter la sève dans les tiges, branches et feuilles. C’est le moment de :
Semer
Greffer
Récolter

4.

Les phases de Lune descendante favorisent le développement des racines. C’est le moment de :
Planter
Repiquer
Rempoter
Bouturer
Tailler

5.

La Lune est dite croissante ou décroissante en fonction de la forme qu’elle prend dans le ciel : elle est croissante de la Nouvelle Lune à la Pleine Lune, et décroissante de la Pleine Lune à la Nouvelle Lune. Lors de ces deux phases, elle prend la forme d’un croissant qui grossit chaque nuit un peu plus (phase croissante), puis qui diminue (phase décroissante).
Il existe un moyen très simple de savoir dans quelle phase se trouve un croissant de Lune : tracez une ligne verticale imaginaire qui relie les deux pointes du croissant.
Vous obtenez un p (comme premier) : c’est une phase croissante.
Vous obtenez un d (comme dernier) : c’est une phase décroissante.

6.

Les phases de Lune croissante apportent vitalité et résistance aux plantes.
C’est le moment de :
Semer
Récolter pour une meilleure conservation.
Couper le bois destiné à être travaillé (menuiserie)
Planter arbres fruitiers, arbustes

7.

Les phases de Lune décroissante permettent aux plantes de concentrer leurs sucs, leurs principes actifs, leurs saveurs et leurs couleurs. C’est le moment de :
Récolter vos plantes aromatiques et médicinales.
Traiter contre les maladies et parasites
Elaguer et nettoyer vos arbres
Couper le bois de chauffe

8.

4 jours par mois en moyenne, il est déconseillé de jardiner :
Le jour où la Terre et la Lune sont le plus proche (périgée)
Le jour où la Terre et la Lune sont le plus éloigné (apogée)
Les deux journées où l’orbite de la Terre dans sa course autour du Soleil coupe celle de la Lune (nœuds lunaires).
Pour connaître ces jours, il faut consulter un calendrier.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous souhaitez en savoir plus, pensez aux agendas permettant de jardiner avec la Lune, de plus en plus nombreux dans le commerce.

Commentaires

lejardinier | 19/03/2013  

il faut aussi prendre en compte les constellations et leur alignement avec la lune.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on