Comment définir la synonymie ?

 

par evegill |

     

Le thème de la synonymie appartient au domaine de la sémantique, autrement dit des relations de sens que peuvent entretenir des termes entre eux. Les différentes difficultés définitionnelles inhérentes à la nature même du mot sont repoussées pour faire entrer en jeu un problème qui contribue à vêtir la langue de toute sa richesse, donnant ainsi lieu à des exercices basiques dès le cours élémentaire.

Étapes de réalisation

1.

La synonymie met en rapport au moins deux termes de forme différente mais présentant une similitude sémantique.

2.

Elle prend donc en compte les signifiants de deux mots (qui doivent être différents) et leurs signifiés (qui doivent être semblables). S'écrier / s'exclamer - négliger / délaisser - splendide / admirable... sont des synonymes.

3.

Elle donne lieu à de nombreuses discussions concernant sa perfection. Une thèse admet ainsi que tout terme dit synonyme ne l'est jamais complètement : chaque mot possède ses caractéristiques propres d'un point de vue sémantique, et présente donc au moins une différence, même minime, avec un autre, d'un point de vue formel.

4.

D'autre part, la substitution synonymique doit obéir aux mêmes règles que celles portant sur les différents sens d'un mot : si "déplaire" et "offusquer" apparaissent comme synonymes dans un dictionnaire, la phrase "Cette recette me déplaît" ne peut pas devenir "Cette recette m'offusque".

5.

Certains synonymes peuvent également amener à des remaniements au niveau de la construction d'une phrase : "Je redoute la réaction de mon père" devenant "J'ai peur de la réaction de mon père" implique l'ajout de la préposition complétive du verbe "de".

6.

L'emploi d'un synonyme peut enfin s'adapter à un contexte particulier : parler de l'"échec" d'une pièce dans le langage courant, c'est évoquer un "fiasco" ou un "insuccès" dans le langage soutenu, et un "bide" ou un "flop" dans le langage familier.

7.

Les différentes dénominations d'un objet ou d'une personne ne sont par ailleurs pas toujours des synonymes : faire allusion à une femme à travers les expressions "la mère de Marie", "l'épouse de Pierre" ou "l'employée de la poste" revient à désigner la même personne, mais renvoie à des identifications sémantiquement différentes ; c'est le phénomène dit de dénomination multiple.

Sur le même thème

steinberg

Comment fait-on pour savoir quand employer la virgule en français ? (Syntaxe)

La virgule se place partout, on l'utilise à tout va, mais on ne sait jamais vraiment pourquoi ici et pas là... Voici tous les secrets autour de la virgule !

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut utiliser -a ou -à en français ? (Orthographe)

Qu'il s'agisse du verbe avoir, de l'auxiliaire ou encore de locutions latines, l'emploi de -a en français est très fréquent, et il n'est pas rare de voir des fautes un peu partout. Voici les règles et les astuces qui vous permettront de ne plus jamais

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut écrire -ce ou -se en français ? (Orthographe)

Les règles de base pour ne plus jamais confondre en français, l'utilisation de -ce et celle du pronom réfléchi -se.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Littérature