Comment ne pas prendre de risque avec un piercing ?

 

par xtiane |

     

Il s'en pratique 100 000 par an en France ; aucune zone corporelle n'échappe à ce phénomène de mode mais attention, ce n'est pas sans danger et certaines zones exposent à des risques accrus (sphère orale, par ex.). Les risques infectieux sont à prendre très au sérieux et la décision d'avoir un piercing ne doit jamais être prise à la légère pas plus que le choix de la personne qui va le pratiquer. Certaines précautions sont à prendre pour éviter que cela tourne au cauchemar. Lisez ce qui suit.

Étapes de réalisation

1.

Tout le monde ne peut pas se faire de piercing. Il est totalement contre-indiqué chez : les femmes enceintes, les mineurs sans autorisation parentale, les hémophiles ou personnes sous traitement anti-coagulant, celles qui sont allergiques aux produits utilisés, les séropositifs et les personnes touchées par l'hépatite B ou C ou par le virus du sida,

2.

Nul n'est à l'abri d'un risque infectieux dès lors qu'il y a atteinte de la barrière cutanée et intrusion d'un corps étranger : maladies virales (hépatites), infections microbiennes (staphylocoques, streptocoques...), infections parasitaires en période de cicatrisation, hémorragies, asphyxie, gangrène, traumatismes dentaires... les risques sont nombreux.

3.

Le piercing doit être pratiqué par un professionnel inscrit sur un registre national et, à ce titre, régulièrement contrôlé par les services sanitaires. Il doit se conformer à certains gestes : stériliser son matériel, désinfecter le bijou dans un autoclave, désinfecter la zone de piercing, se désinfecter les mains, porter des gants.

4.

L'usage du pistolet perce-oreille est très dangereux et à proscrire. Non seulement il n'est pas stérilisable mais totalement inadapté aux autres parties du corps. Il faut refuser catégoriquement son emploi. L'aiguille utilisée pour percer la peau doit être à usage unique.

5.

Les matériaux utilisés le plus couramment sont en acier inoxydable chirurgical ; soyez prudents vis-à-vis du téflon car il devient rapidement poreux et ne résiste pas aux UV ; l'argent se sulfurisant, les risques d'allergie sont plus grands et l'or blanc contient du nickel également allergisant.

6.

Un bon professionnel doit apporter tous les conseils nécessaires aux soins à apporter à la cicatrisation. Il faut utiliser un savon antibactérien au pH doux, nettoyer avec du sérum physiologique ; la période de cicatrisation, selon la localisation du piercing peut aller de quelques semaines jusqu'à près d'un an ; elle doit donc être surveillée de près.;

7.

Jusqu'à la cicatrisation complète, il faut éviter certaines activités sexuelles (piercing oraux ou génitaux), avoir une excellente hygiène, ne pas manipuler le piercing avec des mains souillées, ne pas le retirer, ne pas nager dans de l'eau chlorée...

8.

Enfin, qu'il s'agisse d'une volonté d'appartenance à un groupe, d'une recherche esthétique ou d'un moyen d'érotiser son corps, on ne doit pas décider pas sur un coup de tête ou sur la base d'un pari entre copains. Un banal piercing sur la langue peut causer de graves problèmes de déglutition, de mastication et des traumatismes dentaires.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Même si le risque "0" n''existe pas, en respectant toutes ces consignes, les risques sont limités.

Avant de passer à l'acte, posez toutes les questions utiles au professionnel ; s'il est sérieux, il ne s'en offusquera pas au contraire.

Mise(s) en garde :

Vérifier que le professionnel est en règle et respecte toutes les conditions pour éviter les risques.

Demander la composition du bijou que vous aurez choisi et s'assurer de ne pas y être allergique.

Ne pas utiliser d'alcool, d'eau oxygénée, ni même de Bétadine pour désinfecter la zone.

Dès la moindre anomalie, saignement, irritation, gonflement anormal, consulter son médecin traitant.

Sur le même thème

dherve

Comment personnaliser des sandales en cuir ?

Une paire de sandale pour l'été : quoi de plus simple ? Aucun besoin de dépenser des sommes colossales pour trouver chaussure à votre pied. Customisez donc cet accessoire qui ne vous quittera plus. C'est indémodable et très amusant !

dherve

Comment relooker une bouillotte avec un pull over usagé ?

Pour adoucir la chaleur d'une bouillotte et rendre celle-ci plus confortable, vous pouvez la relooker. Pour cela, utilisez un pull-over dont vous ne vous servez plus.

Bob21

Comment faire un nouveau trou à sa ceinture en cuir ?

Une perte de poids vous fait inévitablement resserrer votre ceinture. Cependant, lorsque l'on possède une ceinture déjà large et que l'on n'avait pas encore passé le premier trou, il faut rectifier la ceinture en lui ajoutant un nouveau trou.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Mode masculine