Comment définir la compassion ?

 

par xtiane |

     

"C'est pour moi, la passion des cons" ! Ainsi l'a définit une certaine coach en développement émotionnel aux méthodes très cathodiques pour rebooster le sacro saint Audimat d'une émission de télé réalité en berne. Provocation ? Sûr ! Et si ce sont les sages orientaux qui lui ont enseigné toutes ses connaissances, alors on peut se poser des questions car Bouddha, lui même a dit : "Il y a 4 pensées illimitées : l'amour, la compassion, la joie et l'égalité d'âme". Alors, c'est quoi la compassion ?

Étapes de réalisation

1.

La compassion vient d'un mot latin qui signifie "souffrir avec". Elle n'a rien à voir avec l'apitoiement, la pitié, la commisération ; il ne s'agit pas de pleurer avec ceux qui pleurent pour qu'ils le voient être passifs et subir avec eux en quelque sorte) mais au contraire, de les soulager, de porter avec eux leur peine et là, on est dans dans l'action.

2.

Ce n'est pas parce que l'on éprouve de la compassion que l'on se laisse abattre par les peines de l'autre. La compassion permet d'être touché, de se laisser toucher plus exactement ; c'est un acte de bienveillance, de générosité, d'humanité. Compatir n'est absolument pas un acte de faiblesse, loin de là !

3.

En présence d'une personne qui souffre ou d'un malade en phase terminale, c'est une forme de communication où l'on montre que l'on n'est pas indifférent ; sans pour autant se lamenter sur le sort de la personne, la compassion permet d'accompagner dignement cette personne sur le reste de chemin qu'il doit parcourir.

4.

Du Judéo-Christianisme au Bouddhisme, en passant par de nombreux penseurs, philosophes et de nombreux sages, écrivains, chanteurs, peintres.... dans leurs oeuvres ont fait état de la compassion comme d'un acte qui sollicite notre énergie réactive pour le bien de l'autre. Ils l'ont valorisé.

5.

Même si quelques moralistes ont en leur temps récusé la compassion, pour eux, source de déperdition de vitalité au profit d'une théorie de puissance, d'autres comme Schopenhauer ont démontré que l'homme pouvait transcender son égoïsme en amour ;

6.

Mais pour faire preuve de compassion, il faut d'abord avoir une excellente connaissance de soi ; sans cela, il est impossible d'aider l'autre. La compassion est essentielle à la survie de l'homme. Que serait une société sans la moindre compassion ?

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Quelques citations à méditer :

- dans le Dharma, il est écrit : "celui qui, à travers l'expérience de ses propres souffrances, désire mettre fin à celles d'autrui, est le meilleur des êtres.

- La compassion fait agir alors que la faiblesse rend craintif" (Z. Xiantang)

- Etre courageux sans compassion mène à la mort (Lao-Tseu)

Mise(s) en garde :

Le contraire de la compassion : la dureté, l'indifférence, l'insensibilité, voire la cruauté dont certains savent faire preuve.

Commentaires

nicocoach | 10/10/2014  

la compassion c'est ça: https://www.youtube.com/watch?v=aUKbwoGqD3U une pure merveille tout simplement

Chercher un article sur Comment fait-on