Comment rechercher ses ancêtres protestants ?

 

par pacific2 |

     
Comment rechercher ses ancêtres protestants ?

Les sources d’une recherche généalogique classique, au-delà de la Révolution Française, sont les registres paroissiaux. Seulement voilà, si certains de vos ancêtres n’étaient pas catholiques, mais protestants, ils n’y figureront pas toujours !
Les Protestants de France ont eu une histoire tourmentée, avec des périodes d’existence légale, et d’autres en marge de la loi.
La recherche généalogique d’ancêtres protestants s’avère donc plus difficile, mais il existe tout de même certaines sources spécifiques, disponibles aux archives.

Étapes de réalisation

1.

Les Registres Protestants : La période d’existence légale du protestantisme débute avec l’Edit de Nantes d’Henry IV (1598) et se termine avec sa Révocation par Louis XIV (1685). Durant cette période furent tenus des registres protestants, gérés de la même façon que les registres paroissiaux catholiques. Ces registres protestants constituent donc une source importante pour cette période, dans la mesure où ils n’ont pas subi de disparitions ou de destructions !

2.

Les Registres Paroissiaux Catholiques : Pour la période où le protestantisme a été interdit et persécuté, de la Révocation de l’Edit de Nantes en 1685 à l’Edit de Tolérance de 1787, les registres protestants n’existent plus. De plus, ceux de la période précédente ont souvent été cachés ou détruits en raison des persécutions.
Le baptême étant le seul sacrement reconnu par les Protestants, les baptêmes d’enfants protestants se retrouvent donc en général dans les registres catholiques, lors de ces périodes d’interdiction.
En revanche, on n’y trouvera ni mariage, ni sépulture, à part quelques rares exceptions pour ces dernières, lorsque l’on a obtenu une abjuration de dernière minute.

3.

Les Registres « du Désert » : ce sont les registres tenus clandestinement par les pasteurs au cours de ces périodes de persécution. Ils contenaient baptêmes et mariages, mais un grand nombre a malheureusement été perdu.

4.

Les Archives Notariales : il faut savoir que nos ancêtres y avaient presque systématiquement recours lors des mariages et des décès. Il faut y rechercher :

Les contrats de mariage : ce sont des documents très complets qui indiquent la filiation, les avoirs, l’identité des témoins.

Les inventaires après décès : également très précieux car ils donnent souvent, outre une liste détaillée des avoirs, une filiation très complète, ainsi que la transcription de nombreux contrats de mariage ! Les héritiers au grand complet y figurent généralement.

Les reçus et revalidations de rentes : ces actes effectués entre un créancier et un débiteur, en remontant à l’origine de la créance, permettent de remonter parfois assez haut la généalogie des intéressés.

5.

Les Rôles des Nouveaux Convertis : ils ont été dressés par les curés dans les années 1698-1700, et font l’état des familles protestantes.

6.

Les Permis d’Inhumer : ils étaient délivrés aux protestants interdits d’accès au cimetière catholique. Ils permettaient d’ensevelir un corps discrètement, de nuit, sur un terrain privé ou destiné à cet usage.

7.

Les Registres d’Abjuration : pensez-y également, lorsque les abjurations ne figurent pas tout bonnement dans les registres catholiques.

8.

Les Registres des Non-Catholiques : à partir de l’Edit de Tolérance de 1787, les Registres des Non-Catholiques enregistrent des réhabilitations de mariages protestants ayant eu lieu pendant la période d’interdiction, afin de leur conférer une existence légale. Les enfants sont nommés et légitimés à cette occasion. Ces registres constituent un véritable état-civil protestant, en attendant celui, pour tous, de 1792.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour effectuer vos recherches d’actes notariés, commencez par les insinuations : c’est l’équivalent de notre actuel Enregistrement. Vous y trouverez les listes des actes passés et le nom du notaire qui les a établis, très utile dans les grandes villes où les études sont nombreuses. Vous pourrez également dans certains cas trouver mention d’actes dont les originaux ont été perdus ou détruits.

Sur le même thème

bbubu59

Comment construire un arbre généalogique ?

Vous avez longuement essayer de faire sur papier votre arbre généalogique, mais au fur et à mesure de vos recherches, votre arbre est devenu tellement grand que votre stock de scotch et de papier est complètement vide. Voici comment construire son arb

alekhine

Comment trouver l'endroit parfait pour la retraite ?

La retraite a sonné et il vous faut un endroit pour vivre. Vous voulez vous rapprocher de votre famille ou simplement changer d'air. Il est temps de réfléchir et de trouver le meilleur endroit.

spectrakia

Comment aider une personne qui devient inapte ?

Que se soit votre mère, frère, soeur, ou votre conjointe, qui est incapable de se prendre en main soit à propos d'un accident, une perte de mémoire ou une maladie dégénérative. Alors, cette personne a vraiment besoin d’aide pour qu'on s'occupe d'

Chercher un article sur Comment fait-on