Comment fabriquer des pas japonais pour vos allées ?

 

par xtiane |

     
Comment fabriquer des pas japonais pour vos allées ?

Un "pas japonais" est constitué de dalles posées dans une pelouse, par ex, disposées de telle sorte qu'elles permettent le passage pour la traverser....C'est en fait, créer un passage de promenade, un sentier, une allée que vos invités et vous-même emprunterez sans avoir à fouler le gazon ou tout autre plantation. Ce n'est pas très onéreux ni compliqué à réaliser, surtout si la distance est raisonnable et que le lieu n'est pas aussi fréquenté qu'un parc public.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Tronçons d'arbres
  • Chevalet+scie à chaîne ou tronçonneuse
  • Ciment
  • Eau
  • Bandes plastiques ou métal
  • Fil de fer
  • Bêche
  • Pelle
  • Sable
  • Traitement pour le bois
  • Niveau à bulle
  • Pinceau

Étapes de réalisation

1.

Un "pas japonais" se réalise tout aussi bien en bois, en pierre reconstituée, en ardoises, en pierres plates, en béton... Les formules les moins onéreuses sont de les fabriquer soi-même soit en coulant du ciment dans un moule, soit en utilisant des tronçons d'arbres. L'avantage : on leur donne la forme et la taille que l'on veut.

2.

Pour des dalles en ciment, utilisez des bandes de plastique ou un métal un peu rigide pour les contours du moule ; fabriquez-le en deux parties réunies par un joint et que vous maintiendrez par un fil de fer. Travaillez sur une planche en bois plus grande que chaque "pas" ; posez ce moule rond sans fond sur la planche de bois.

3.

Préparez votre ciment et remplissez le moule avec en veillant à ce que le mélange ne s'écoule pas. Essuyez les éclaboussures. Attendez 48 heures, détachez et ôtez le moule. Renouvelez l'opération pour chaque pas. Pour que le ciment soit moins lisse, déposez dans le fond du moule une petite couche de fines brindilles.

4.

Pour la version bois, utilisez des sections de tronçons d'arbres d'une épaisseur de 5 à 7 cm que vous aurez découpées vous-même ou fait découper ; pour la découpe, utilisez soit une scie à chaîne soit une tronçonneuse.
Appliquez à ces "pas" deux couches d'un traitement spécial contre l'humidité, les moisissures et autres parasites...

5.

Pour poser les dalles, marquez leur emplacement. Espacez-les de manière à avancer normalement pas à pas sans devoir faire de grandes enjambées et décalées pour le pied gauche et le droit. Plutôt que de tracer un sentier droit, réalisez-le un peu sinueux pour lui donner un caractère plus agréable.

6.

Posez une dalle au sol et avec une bêche, découpez le gazon sur le périmètre. Retirez suffisamment de terre pour que les dalles soient juste sous le niveau du gazon en tenant compte de la couche d'1 cm de sable que vous déposerez dessous. Tassez bien la terre, ajoutez le sable et ajustez la dalle et vérifiant son niveau.

7.

Renouvelez l'opération pour chaque dalle.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Vous pouvez teinter le ciment avec un pigment de couleur.

Faites des essais de positionnement avant de couper le gazon : cela permet de choisir le meilleur itinéraire mais aussi de vérifier que l'on peut marcher aisément.

Utilisez un outil tranchant pour couper facilement le gazon et enlevez la terre à la pelle.

Si le sol n'est pas suffisamment tassé, employez de préférence des pierres à la place du sable.

Mise(s) en garde :

Attention, la dalle doit être protégée du gel jusqu'à complet séchage.

Enterrez suffisamment les dalles pour qu'elles ne gênent pas le passage de la tondeuse.

Respectez le mode d'emploi du matériel de sciage. Portez des gants et des lunettes de protection.

Commentaires

pas-japonais.com | 29/02/2012  

Bonjour, je me permet de réagir à votre article, car je réalise moi-même des pas japonais en mortier, je propose pour l'instant 2 modèles, mais d'autres ne tarderont pas, alors pour les curieux merci de visiter mon site : http://www.pas-japonais.com De plus je propose des conseils de pose et astuces, je livre gratuitement en france ! merci de vos retours et commentaires

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on