Comment définir l’acrostiche ?

 

par pacific2 |

     

L’acrostiche est un jeu littéraire très ancien, puisqu’il était déjà pratiqué dans l’Antiquité par les poètes grecs et romains. Il connut ensuite une grande vogue à partir de la fin du Moyen-âge.
Il s’agit d’une pièce poétique (généralement une strophe ou un fragment de poème) dont la ou les premières lettres de chaque vers peuvent se lire dans le sens vertical. On obtient alors un nom, un mot, un message…

Étapes de réalisation

1.

Le terme acrostiche est issu du grec « akros », signifiant extrême, et « stikhos », signifiant vers.
Acrostiche signifie donc : vers qui se trouve à l’extrémité.

2.

L’acrostiche est souvent utilisé pour « signer » une pièce poétique. Dans ce cas, c’est le nom de l’auteur qui apparait, comme dans cette strophe de François Villon (A noter qu’en latin comme en ancien français, I et J sont équivalents):

Vous portâtes, digne Vierge, Princesse,
Iésus régnant qui n’a ni fin ni cesse,
Le Tout-Puissant, prenant votre faiblesse
Laisse les Cieux et nous vint secourir
Offrit à mort, sa très claire jeunesse
Notre Seigneur, tel est, je le confesse.
En cette foi, je veux vivre et mourir.

3.

Une autre utilisation courante de l’acrostiche est de nommer la personne à qui il est dédié, ce qui en fait un exercice littéraire très prisé des amoureux :

Je ne saurais nommer celle qui sait me plaire.
Un fat peut se vanter, un amant doit se taire.
La pudeur qu’alarmait l’impétueux désir
Inventa sagement le voile du mystère
Et l’amour étonné connut le vrai plaisir.

4.

L’acrostiche inspira le mésostiche, où ce sont les lettres du milieu du vers qui forment le mot ou le message.
Quant au téléstiche, il se lit à la fin de chaque vers. La pièce suivante est à la fois un acrostiche et un téléstiche :

Amour parfait dans mon cœur imprimA
Nom très heureux d’une que j’aime bieN
Non, non jamais cet amoureux lieN
Autre que mort défaire ne pourrA.

5.

Terminons avec un célèbre échange d’acrostiches entre Alfred de Musset et George Sand. Cette fois, ce ne sont plus les premières lettres mais les premiers mots de chaque vers qu’il faut lire dans le sens vertical :

QUAND je mets à vos pieds un éternel hommage
VOULEZ-vous qu’un instant je change de visage ?
VOUS avez capturé les sentiments d’un cœur
QUE pour vous adorer forma le créateur.
JE vous chéris, amour, et ma plume en délire
COUCHE sur le papier ce que je n’ose dire.
AVEC soin, de mes vers lisez les premiers mots
VOUS saurez quel remède apporter à mes maux.

Réponse de George Sand :

CETTE insigne faveur que votre cœur réclame
NUIT à ma renommée et répugne à mon âme.

Sur le même thème

steinberg

Comment fait-on pour savoir quand employer la virgule en français ? (Syntaxe)

La virgule se place partout, on l'utilise à tout va, mais on ne sait jamais vraiment pourquoi ici et pas là... Voici tous les secrets autour de la virgule !

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut utiliser -a ou -à en français ? (Orthographe)

Qu'il s'agisse du verbe avoir, de l'auxiliaire ou encore de locutions latines, l'emploi de -a en français est très fréquent, et il n'est pas rare de voir des fautes un peu partout. Voici les règles et les astuces qui vous permettront de ne plus jamais

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut écrire -ce ou -se en français ? (Orthographe)

Les règles de base pour ne plus jamais confondre en français, l'utilisation de -ce et celle du pronom réfléchi -se.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Littérature