Comment fait-on pour refuser les avances de son chéri autrement qu’en lui disant « J’ai mal à la tête » ?

Comment fait-on pour refuser les avances de son chéri autrement qu’en lui disant « J’ai mal à la tête » ?

Quand on n’a pas envie de faire l’amour et que monsieur en manifeste l’envie pressante, la parade la plus classique pour réfréner ses ardeurs est de lui dire « Pas ce soir, j’ai mal à la tête ». Sauf qu’à force d’avoir entendue cette phrase, plus aucun homme n’est dupe… Quelle autre phrase lui sortir pour être tranquille ?

Étapes de réalisation

1.

« Pas ce soir, j’ai mal au dos. » Dans le même registre que « j’ai mal à la tête », cette phrase fonctionnera pourtant une ou deux fois d’une part pour son effet de surprise (il s’attendait à ce que vous ayez mal à la tête et pas au dos…), d’autre part car puisqu'aucune position sexuelle n’étant véritablement praticable quand on a mal au dos, il vous laissera tranquille.

2.

« Et si on se regardait plutôt le match ? » Regarder un match de foot avec sa bien-aimée, c’est le rêve de chaque homme. Si vous lui proposez, il se détournera donc aussitôt de ses pulsions sexuelles pour se brancher en mode « foot ». Et lorsqu’il découvrira qu’il n’y a pas de match ce soir à la télé, il ira se soulager en jouant au foot sur sa Playstation et vous laissera tranquille.

3.

« J’aimerais beaucoup mais tu as un sexe tellement minuscule que je ne sens rien quand tu me pénètres et je m’ennuie». Cette phrase, qui joue sur le registre de l’humiliation, aura un effet radical : non seulement il ne vous touchera pas ce soir là, mais plus non plus les autres soirs, et finira soit pendu, soit chez un psy. A vous de voir pendant combien de temps vous voulez mettre vos appétits sexuels en veille…

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Sexualité