Comment réussir les concours de journalisme ?

 

par élisa6 |

     
Comment réussir les concours de journalisme ?

12 écoles reconnues, 12 concours étalés sur 2 mois et demi. Des épreuves difficiles, sélectives, différentes selon les écoles. Comment vous en sortir sans vous enfermer 6 mois chez vous et risquer de devenir schizophrène ? Comment choisir ses concours ? Comment réviser efficacement ? Comment réussir les oraux ?
Vous saurez tout en lisant la suite de l'article.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un cerveau (il faudra mémoriser quantité d'informations)
  • De l'organisation et de la méthode !
  • De l'argent (eh oui, ça coûte cher de passer les concours et de réviser dans les meilleures conditions !)
  • De la chance

Étapes de réalisation

1.

Choisissez le plus tôt possible les concours que vous voulez passer
Inutile de concourir aux 12 écoles. Vous vous ruinerez entre les frais d'inscription et ceux de transport et d'hébergement, tout en vous épuisant physiquement et nerveusement. Faites donc un tri. Quelles types de formations préférez-vous ? Les 12 écoles reconnues peuvent se diviser en 3 catégories : les écoles privées (Lille, ESJ, IPJ, Toulouse...) ; les masters professionnels (CELSA, Grenoble, Marseille, Strasbourg, IFP) ; et les IUT (Tours, Lannion). Les IUT et les Masters ont l'avantage de ne coûter qu'une inscription en fac, alors que les écoles privées, également mieux équipées en matériel, sont chères.
Prenez en considération la difficulté des différents concours, et la nature des épreuves. Réfléchissez au critère géographique, pensez que vous allez rester au moins deux ans dans une de ces villes. Faites attention au calendrier : ne passez pas deux concours trop rapprochés, surtout si les épreuves des deux concours sont très différentes. Ne passez pas plus de 8 concours, ce sera épuisant et très onéreux. Fiez-vous à votre instinct.

2.

Faites un stage

Rien de mieux qu'un stage pour découvrir le métier, tester votre motivation et vos capacités. Un stage dans une entreprise de presse ne peut être qu'un atout lors des oraux de motivation. Si vous pouvez en faire plusieurs, encore mieux. Privilégiez les stages d'au moins un mois, deux semaines sont insuffisantes pour se faire une idée du métier, surtout lors d'un premier contact. Si vous êtes déjà attiré par un média en particulier, par exemple la radio, foncez.
Mais gardez à l'esprit qu'un stage de presse écrite peut vous apporter beaucoup pour les épreuves de rédaction des concours. Dans un quotidien, ce sera également utile pour les épreuves d'actualité.
N'effectuez pas de stage dans les 4 mois précédant les concours, vous risquez de manquer de temps pour la préparation.

3.

Soyez curieux et soignez votre culture générale

Cela sonne évident, mais la curiosité est indispensable pour un futur journaliste. Cultivez vos passions, approfondissez vos intérêts. Lisez les journaux, les magazines, sortez, allez au cinéma, au musée, soyez attentifs au sport (eh oui, quasiment tous les concours posent souvent des questions sportives), bref : vivez ! Certains réussissent les concours en s'enfermant chez eux pendant six mois. Ce n'est pas forcément la solution, un journaliste doit être connecté avec le réel.

4.

Utilisez tous les outils à votre disposition (presse, radio, TV, internet)

Pour les concours, efficacité rime avec diversité. Ne faites pas l'erreur de penser que la lecture assidue de 4 quotidiens par jour suffira. Variez les sources, allez chercher l'information. La radio est toujours le média le plus réactif à l'actualité : écoutez-la le matin pour avoir les dernières nouvelles. Regardez la télévision, des JT de TF1 et France 2 aux magazines d'actualité ou de débats : la mémoire visuelle peut être un excellent moyen de mémorisation. Pour la presse, diversifiez les points de vue (lisez Le Figaro aussi régulièrement que L'Humanité, Le Parisien ou Libération). Pensez à lire de temps en temps les quotidiens économiques (La Tribune, Les Echos). Intéressez-vous à l'actualité des villes où vous allez passer les concours.
Sur Internet, allez sur les revues de presse des radios, sur les sites des journaux, sur des sites spécialisés...
Faites des fiches. Travaillez seul ou à plusieurs, comme vous le sentez. Il n'y a pas de méthode universelle.

5.

Pour l'oral

Exercice délicat, qui compte pour beaucoup dans votre moyenne finale, et donc dans votre classement.
Vous devez paraître motivé, dynamique, savoir pourquoi vous êtes là et vous mettre en valeur.
Soyez au courant de l'actualité du jour, n'arrivez pas devant le jury sans savoir ce que titre la presse ou ce qu'il s'est dit à la radio.
Entraînez-vous à parler de vous, de vos expériences, de vos motivations. Un parcours atypique (comme une filière scientifique par exemple) peut jouer en votre faveur si vous savez expliquer en quoi ce parcours vous a amené ici.
Restez vous-mêmes, ayez confiance, soyez ouvert d'esprit. Certains jurys essaieront de vous déstabiliser (rassurez-vous, généralement ce n'est pas le cas) : restez calme et ne "subissez" pas l'entretien, montrez que vous savez répondre, tout en gardant votre calme et votre sourire.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Si vous êtes sur liste d'attente, ne paniquez pas. Les écoles remontent souvent au-delà de la quinzième place. Si vous voulez augmenter vos chances, appeler l'école et faites-leur savoir que vous êtes motivé et que vous voulez une place. Sachez que les écarts de notes entre les candidats sont très faibles, et que les écoles ne respectent pas toujours la hiérarchie de la liste d'attente.

Sur le même thème

soukach

Comment faire une dissertation?

La dissertation s’appuie sur une problématique pour dégager une analyse détaillée de celle-ci, elle demande de la réflexion, de la cohérence et la maîtrise des outils littéraires. Il faudra alors posséder une connaissance approfondie des œuvre

liliplume

Comment rédiger un mémoire ?

La rédaction d'un mémoire se fait suivant des règles précises. Pour réussir au mieux votre travail, voici des conseils utiles.

damneya

Comment additionner 5 chiffres consécutifs rapidement ?

On vous a souvent dit que vous étiez nul en math ? C’est le moment d’impressionner votre ami ou pourquoi pas votre professeur ! Faites le pari que vous êtes capable d’ajouter 5 chiffres consécutifs et d’obtenir la somme plus vite qu’ils ne po

Chercher un article sur Comment fait-on