Comment traiter les vertiges ?

 

par xtiane |

     

L'impression soudaine que tout vacille autour de soi, que la tête se met à tourner au moindre déplacement... Sans nul doute, il s'agit bien de vertiges. A quoi sont-ils dus ? Est-ce grave ? Existe-t-il un traitement pour les éradiquer ? Voici quelques informations utile en réponse aux questions que l'on se pose sur les vertiges et leur origine.

Étapes de réalisation

1.

Ill faut faire la différence entre les vrais vertiges et la sensation que l'on peut éprouver, par ex. lorsque l'on a peur du vide : dans ce cas, il n'est pas question de sensation de rotation mais plutôt d'un malaise et d'une sensation de déséquilibre provoqués par une peur, une angoisse, une phobie...

2.

En fait, dans l'oreille interne, l'organe responsable de l'équilibre, est rempli d'un liquide dans lequel flottent des petits cristaux ; quand nous bougeons, ces otolithes (c'est leur nom), en se déplaçant, donnent des informations au cerveau sur les mouvements de tête effectués ; cet organe, allié à nos autres sens, participe à un déplacement sans difficulté.

3.

Dans le cadre du vertige, le système vestibulaire est atteint et les connexions, fort nombreuses et complexes, qui normalement procurent une vision stable durant les mouvements de la tête ne se font plus correctement. On parle alors de "nystagmus", une oscillation frénétique des yeux, qui, alliée à des nausées, une posture instable, déclenche le vertige.

4.

Les causes de vertiges sont nombreuses, plus ou moins graves et selon l'origine du trouble, on parle de vertiges centraux ou de vertiges périphériques. Dans le premier cas, l'origine se situe au niveau du cervelet qui intervient dans la posture et l'orientation ; dans le second, cela concerne les organes responsables de l'analyse du mouvement et de la transmission au cerveau (oreille interne et nerf vestibulaire).

5.

Parmi les causes centrales, on peut citer des tumeurs cérébrales bénignes ou malignes, la sclérose en plaque, un accident vasculaire cérébral touchant le cervelet, un manque de vascularisation, une compression des artères cérébrales du cervelet....

6.

Parmi les causes périphériques : la maladie de Meynière (malaise, vomissements, surdité, acouphènes), une otospongiose, des otites chroniques et aiguës, une fracture du rocher, un vertige qui survient lors d'un changement brutal de position qui ne dure que 3 sec et cesse aussitôt, une atteinte du nerf vestibulaire par un virus, la destruction du tympan...

7.

A ces deux catégories de cause, s'en ajoutent d'autres : la prise de certains médicaments (aspirine, anti-inflammatoires, antibiotiques...) l'abus d'alcool, un traumatisme crânien, des accidents de plongée ou d'avion (écarts de pression) une hypotension orthostatique...

8.

Quoi qu'il en soit, en présence de vertiges, il est important de consulter ; un bilan complet neurologique est indispensable pour définir l'origine du trouble et s'il y a suspicion d'origine centrale, des examens complémentaires, tels que IRM, scanner sont pratiqués.

9.

Une fois le diagnostic posé et la cause décelée, un traitement est mis en place (médical ou chirurgical selon l'urgence et la gravité) et dans les cas bénins, un traitement anti-vertigineux associé au repos au calme et dans le noir.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Cet article doit être pris comme une simple information et ne constitue en aucun cas un diagnostic. Il est important de rappeler que quelque soit la pathologie présentée, seule une consultation médicale peut poser un diagnostic et mettre en place le traitement adéquat.

Ajouter un commentaire 

Commentaires

ibbsou | 14/10/2013  

salut, ma maladie s est développée : hypotension + vertiges et troubles de la vision suite à une brillance au yeux, jambes et tete sont lourds quand je prends des escaliers aidez moi svp

ibbsou | 17/05/2013  

je suis age de 49ans j ai des vertiges depuis 2 ans et il y a 8mois ils sont associés à une hypotension orthostatique les médecins que j ai vu ils ont pas trouvé de solutions svp une idée sur cette maladie et merci

khalid1 | 04/05/2013  

Bonjour en parlant de vertiges je souhaite apporter mon expérience a ce sujet personnellement depuis bien longtemps que j en souffre des vertiges qui partent et reviennent subitement , il y a 2 semaines j ai consulte un neurologue qui m a demande de faire une irm dans l irm il a constate que j avais des polyploïdes sinus mais il m a dit que ce n était pas ca la cause des vertiges par contre il a trouve que mon cervelet s est rétréci et c est peut être a cause de cela sachant que le cervelet est responsable de l équilibre en plus de l oreille interne mon neuro m a prescrit tanakan, betaserc des antivertigineux et m a demande de bien me reposer

rachida31 | 22/03/2013  

bjr je suis une femme de 31 ans je souffre de vertiges de positions depuis deux mois je me sens la tête trop lourde et même chaude je traite avec TAINGANIL et de vitamines C mais jai pas une amélioration..je suis trop stressé car jai pas des problèmes d'oreilles ou hypertension..sauf jai une maladie inflammatoire qui s'agit de rhumatisme inflammatoire et je suis sur traitement de PLAKINIL je souhaite avoir de votre part des conseils au sujet des vertiges qui me stressent vraiment surtout la nuit..j'arrive pas à dormir bien...merci

ouddaahmed | 13/03/2013  

Depuis le 22 Aoùt 2012 j'ai des vertiges qui m'indisposent. Je pensais que c'était dû au jeûne du mois de Ramadhan mais il n'en fut rien. C'est à partir de 18 h que je commençais à les ressentir et cela durait jusqu'au delà de 22 heures. Par suite d'un mal de tête insupportable j' ai pris deux nuits de suite du doliprane tout en arrêtant un anti dépresseur puisque depuis le début du mois de Mars 2012 je suis traité pour une dépression. Mais à partir du 3 Mars 2013 les vertiges durent quasiment toute la journée et ne s'arrêtent que lorsque je m'assois sur une chaise ou m'allonge. J'ai vu à cet effet mon médecin généraliste, un psychiatre, un neurologue, un cardiologue qui m'ont chacun prescrit un médicament mais ça ne s'arrête toujours pas. Je n'ai ni vomissement, ni nausées; je ne vacille pas ;simplement le fait d'être toujours étourdi avec des appréhensions , me dérange. Quelles pourraient être leur origine : effets secondaires des anti dépresseurs, l'angoisse ou l'arthrose cervicale ?
Lire la suite des commentaires sur le forum

Chercher un article sur Comment fait-on