Comment distinguer les différents types de jardins ?

 

par pacific2 |

     
Comment distinguer les différents types de jardins ?

Distinguer les types de jardins

Le jardin connaît deux fonctions principales : jardin utilitaire et jardin d’agrément. Bien souvent, les deux se confondent. Ces deux fonctions elles-mêmes possèdent de multiples visages : né de nécessités de l’époque ou du succès d’un style, le jardin, qu’il soit utilitaire ou d’agrément, connaît d’infinies variations. Ces variations et les différents types de jardin sont cependant aisément identifiables. Voici comment distinguer les principaux types de jardin.

Étapes de réalisation

1.

Le jardin utilitaire

Il se trouve probablement à l’origine des jardins. Né avec la sédentarisation, il répond à une nécessité de l’économie locale, et de la production de vivres.

2.

Quels sont les types de jardin utilitaire ?

Le jardin utilitaire s’organise en parcelles dédiées à des cultures spécifiques, parmi lesquelles on trouve :

- Le potager : il est destiné aux légumes.
- Le verger : c’est une plantation d’arbres fruitiers.
- Le jardin aromatique : c’est une parcelle spécialement dédiée aux plantes condimentaires, lorsqu’elles ne sont pas mêlées au potager.
- Le jardin médicinal : c’est une parcelle dédiée aux plantes entrant dans la préparation de remèdes, tisanes, décoctions.
- Le jardin tinctorial : cette parcelle accueille les plantes entrant dans la composition de teintures pour textiles.

3.

Les jardins utilitaires spécifiques

Certains jardins spécifiques entrent tout entiers dans la catégorie des utilitaires.

- Le jardin médiéval mêle l’utile à l’agréable en se devant de cultiver des plantes médicinales, aromatiques et condimentaires.
- Le jardin de curé mêle fruits, légumes, plantes aromatiques et médicinales avec des fleurs destinées à l’autel.
- Le jardin botanique, à vocation pédagogique, accueille des collections de plantes plus ou moins rares, remarquables ou représentatives de milieux donnés.
- Le jardin ouvrier, dit aujourd'hui jardin familial, est plus proche de nous car mis à disposition de certaines familles, sous condition de ressources, par la municipalité.

4.

Le jardin d’agrément

Il s’est certainement développé très tôt, suivant de près l’apparition des jardins utilitaires. Il resta longtemps l’apanage de privilégiés. Lieu de détente, lieu de plaisir du jardinage, lieu de méditation, lieu de fête ou affirmation d’opulence, le jardin d’agrément possède de multiples visages.

5.

Le jardin d'agrément en Europe

- Le jardin à l’italienne apparaît avec la Renaissance, et s’inspire des modèles romains de l’Antiquité avec des structures géométriques organisées en terrasses, des mises en perspective, agrémentées de fontaines et de statues.

- Le jardin à la française, hérité du jardin à l’italienne, porte à son apogée la discipline de la nature par la géométrie, la symétrie.

- Le jardin à l’anglaise cherche au contraire à recréer les effets de la nature et à se fondre dans le paysage environnant.

- Le jardin écologique, naturel, ou sauvage, répond de nos jours à des impératifs environnementaux en privilégiant des espèces indigènes, en favorisant la faune locale, et en s’interdisant l’emploi de produits de synthèse trop offensifs.

6.

Le jardin d'agrément en Asie

- Le jardin japonais a pour vocation de créer un espace propice à la méditation, riche en éléments symboliques, en suivant des règles esthétiques bien définies.

- Le jardin chinois quant à lui, recrée un microcosme, image réduite du monde, et suit lui aussi des codes esthétiques et symboliques définis.

- Le jardin persan se veut une image du paradis sur Terre, propice à la relaxation temporelle comme spirituelle.

7.

Les jardins d'agrément spécifiques

Certains jardins d’agrément se présentent sous forme de parcelles :

- Le jardin d’hiver se cultive dans les pays à hiver froid, sous serre ou véranda. L’espace est aménagé en lieu de détente parmi des plantes en pots acclimatées aux conditions de la serre.

- Le jardin tropical se compose de plantes tropicales acclimatées sous d’autres latitudes, soit sous serre, soit en plein air si les conditions locales le permettent.

- Le jardin suspendu est un jardin cultivé en terrasses ou en balcons, qui rencontre un certain succès en milieu urbain.

Sur le même thème

katy gawelik

Comment fabriquer un composteur maison ?

Comment ça, vous jetez vos déchets organiques dans la même poubelle que les autres ? N'allez pas raconter cela à vos voisins, ou vous serez fiché dans le quartier ! Et mettez-vous au composteur aussi vite que possible, allez ! Le compost maison, il n

semix

Comment fabriquer un composteur ?

Vous possédez un jardin, vous êtes écologiste et un peu bricoleur ? Le composteur est fait pour vous. Le compost est formé de vieux fruits, pelures de légume, déchets de cuisine. On peut s’en servir comme engrais naturel. Il n'occupe pas beaucoup

Adam Lemaure

Comment créer un chemin en pierre dans un jardin zen

Les moines bouddhistes ont aménagé les premiers jardins zen au VIe siècle. Chaque élément dans un jardin zen est conçu pour imiter la nature dans une plus petite échelle. Le calcaire concassé est déposé dans l'eau pour reproduire l’aspect de l

Chercher un article sur Comment fait-on