Comment fabriquer un placard sous l’escalier ?

Comment fabriquer un placard sous l’escalier ?

Faire un placard sous l'escalier

Un placard sous l’escalier : le rêve de beaucoup. Finie la place perdue où s’entassent pêle-mêle chaussures et autres objets en tous genres. Un tel placard pourra servir de penderie, de rangement pour les couettes et bien d’autres choses encore.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Marteau
  • Tournevis
  • Papier de verre
  • Mètre ruban
  • Niveau à bulle
  • Scie sauteuse
  • Perceuse
  • Pinceau

Étapes de réalisation

1. Réalisation des étagères

Les étagères seront réalisées dans du mélaminé blanc ou de couleur, épaisseur standard et avec une profondeur de 30 centimètres, 40 centimètres ou 50 centimètres.

– Identifiez et marquez au sol la longueur L.
– Coupez la planche P1 en fonction de la hauteur sous l’étagère souhaitée.
– Passez du papier de verre (grains fins) sur le bord coupé.
– Coupez les planches P2 et P3 en fonction des hauteurs intermédiaires voulues.

« L » représente la longueur totale du placard, ce qui correspond à la longueur de la plus grande étagère. La planche P correspond à la planche d’appui sur laquelle viendront se fixer les étagères.

2. Fixation des étagères

– Coupez six tasseaux (de section 2 centimètres × 2 centimètres) ayant la largeur des étagères. Exemple : si les étagères sont réalisées dans des planches mélaminées de trente centimètres de large, les tasseaux mesureront trente centimètres de long.
– Percez deux trous dans chacun des tasseaux. Ces trous seront situés à quatre centimètres des extrémités.
– Fixez, en les vissant avec des vis à bois, les tasseaux sur les lignes tracées sur la planche P.
– Placez la première extrémité de l’étagère P1 sur le tasseau correspondant situé sur la planche P.
– Levez l’étagère P1 jusqu’à ce qu’elle soit horizontale. Pour cela, vous pouvez placer un niveau à bulle sur l’étagère pour affiner l’horizontalité de l’étagère.
– Fixez un tasseau précédemment coupés sous l’extrémité de l’étagère. La fixation sera réalisée à l’aide de vis à bois.
– Réalisez les étapes précédentes pour les deux autres étagères.
– Solidifiez les étagères en vissant ces dernières dans les tasseaux. Pour cela utilisez des vis à bois de diamètre trois millimètres et de quatre centimètres environ de long.
Si la longueur des étagères dépasse un mètre, il est conseillé de renforcer l’arrière de l’étagère, celle qui est en contact avec le mur. Pour cela, coupez puis fixez des tasseaux contre le mur et sous l’étagère. La longueur des tasseaux sera la même que celle de l’étagère.

3. Réalisation des portes

Il est possible de placer les portes directement devant les étagères ou sous le prolongement de l’escalier. En fixant les portes dans le prolongement de l’escalier, vous gagnerez un espace qui pourra être occupé par un aspirateur ou des chaussures.
– Découpez en trois ou quatre la longueur L du placard.
– Mesurez ensuite les distances D1, D2 et D3.
– Coupez des planches en bois dans du pin ou du hêtre. L’épaisseur des planches sera de dix-huit millimètres pour assurer une bonne tenue.

4. Fixation des portes

La fixation des portes est très simple. Il suffit de réaliser des montants pour D1, D2 et D3.
– Coupez dans des demi-chevrons (quatre centimètres x quatre centimètres de section), trois morceaux de bois ayant pour longueur D1, D2 et D3.
– Positionnez deux charnières sur chacune des portes (sur le côté long). Les charnières seront positionnées comme suit : la première à dix centimètres du sol et la deuxième à dix centimètres du haut de la porte.
– Placez les demi-chevrons derrière chaque côté long.
– Fixez la deuxième partie de la charnière sur la moitié du chevron (à cheval sur la largeur).
– Placez l’ensemble sous l’escalier.
– Fixez les demi-chevrons aux contre marches de l’escalier.
– Fixez par vissage trois poignées contemporaines ou discrètes sur chacune des portes. Les poignées animeront les portes en étant placées sur une ligne parallèle au sol à environ soixante à quatre-vingt centimètres du sol.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Certains escalier (par exemple l'escalier en colimaçon) ne se prêtent pas à cet aménagement.

Commentaires

Soyez le premier à commenter ! 

Sur le même thème

Rédacteur06

Comment poser des gonds ?

Poser des gonds ou des paumelles est une opération fréquente lors d’un changement de porte, de la création de nouvelles ouvertures, de la rénovation d’une ancienne porte ou bien en cas de dysfonctionnement (frottement…). Munis d’un embout mâl

yannb04

Comment remplacer un verrou de porte ?

Procéder au remplacement d'un verrou sur une porte paraît très simple. Pourtant, si vous ne prenez pas les bonnes mesures, ou si vous n'êtes pas au courant des normes en la matière, cela va rapidement se compliquer. Les conseils qui suivent devraient

stylo

Comment fixer le nouveau bâti d'une porte ?

Vous avez réussi à enlever l'ancien bâti et à le déposer. Maintenant, vous allez devoir fixer le nouveau. Si vous avez besoin de quelques conseils pour y arriver, rien de plus simple ! Il vous suffit de lire la suite et de suivre ces quelques étape

Chercher un article sur Comment fait-on