Comment choisir un album pour ses timbres de collection ?

 

par xtiane |

     
Comment choisir un album pour ses timbres de collection ?

Dès que l'on a amassé quelques timbres, il est utile de les répertorier et de les classer, d'une part pour les conserver au fil des ans sans qu'ils se détériorent, mais aussi pour les mettre en valeur. Tout comme il est agréable de feuilleter un album photo plutôt que de les entasser dans un vieux carton, feuilleter un bel album de timbres est un vrai plaisir. Le choix de présentation est fait en fonction de la manière dont l'on souhaite gérer cette collection mais aussi lié aux moyens financiers dont on dispose. Pour en savoir plus :

Étapes de réalisation

1.

Comment choisir un album pour ses timbres de collection ?

Il est important de se poser la question du "sérieux" de la mise en place d'une collection : est-ce une véritable et profonde passion qui sera menée avec le plus grand intérêt ou ne s'agit-il que d'un attrait passager, d'une lubie ? L'investissement financier pouvant être très important, il est bien d'en mesurer l'importance dès le départ.

2.

Quand on débute, la solution économique, c'est d'acheter des classeurs à page fixes ou mobiles avec 6 ou 9 bandes transparentes en rhodoïd sous lesquelles on glisse les timbres. Préférez les pages cartonnées noires sur lesquelles les timbres ressortent mieux et ne surchargez pas trop pour que cela soit plus agréable à l'oeil.

3.

Ces classeurs permettent de ranger ses timbres comme l'on souhaite... par année, par thème... Rien n'est imposé ; à noter que ces classeurs sont très pratiques pour classer les timbres que l'on possède en multiples exemplaires et que l'on souhaite échanger ou vendre, mais également pour ranger les timbres en attente de classement définitif.

4.

Si l'on veut donner à sa collection un aspect plus "professionnel", les albums seront plus adaptés ; de véritables reliures avec leur étui de rangement, généralement pré-imprimés, avec ou sans pochettes, ils permettent de retracer la collection complète des timbres émis en France, par exemple.

5.

Chaque page comporte l'illustration de chaque timbre émis, année après année, selon leur date d'émission. Les timbres sont reproduits en noir et blanc ; il ne reste plus qu'à positionner à l'abri derrière la petite pochette sur fond noir que l'on colle au bon emplacement, le timbre correspondant.

6.

De nombreux éditeurs d'albums se partagent le marché, parmi lesquels Yvert, Cérès, Lenchtturm etc... Le budget est plus important : de 60 € (sans les pochettes) à 230 € (pochettes transparentes comprises) le volume de 100 pages.

7.

Une solution intermédiaire consiste à créer ses propres pages en fonction de la thématique choisie à l'aide de logiciels (Phila Collector ou Philatélix) : on peut ainsi réaliser sa propre mise en page et l'imprimer ; les timbres seront classés sous des pochettes transparentes à fond noir collées sur les pages.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Bannissez les charnières (petites pattes pliées en deux collées au dos du timbre et sur la page de l'album), car elles endommagent le dos du timbre en laissant des traces.

Sur le même thème

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de bismuth natif dans sa collection ?

Le bismuth est rare sur le globe. Même s’il présente de belles irisations, on le trouve assez peu dans les collections. Si vous désirez acquérir ce minéral, voici quelques informations utiles pour obtenir le meilleur spécimen.

liliplume

Comment avoir un beau spécimen de chrysocolle dans sa collection ?

La chrysocolle est un minéral que l’on peut facilement trouver sur le marché minéralogique. Sa belle couleur bleu-vert est appréciée des collectionneurs. Si vous désirez compléter votre collection avec ce minéral, voici quelques informations uti

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Collection