L'auteur

Josephine4 Josephine4

"Le monde s'est laissé régler, les foules sont apprivoisées L'économie est leur Bible, consommation est leur ange Et on prie l'esprit billet pour qu'il nous laisse épargner On croit qu'on décroche la lune avec nos ailes de mésange"

Autres articles du même auteur :

Voir tous ses articles

S'abonner au flux RSS

Comment décrire le "ready-made"?

 

par Josephine4 |

     

Le "ready-made" est un courant artistique initié par Marcel Duchamp au début du XXème siècle, courant à la fois extrêmement controversé et représentatif d'une nouvelle approche de l'œuvre d'art au siècle dernier.

Étapes de réalisation

1.

Comme son nom l'indique, le "ready-made" désigne un objet qui n'a pas besoin d'être transformé par les mains d'un artiste pour devenir œuvre d'art puisqu'il est "déjà fait", c'est-à-dire que l'objet est déjà œuvre d'art en soi, et ne nécessite aucune intervention extérieure pour se voir conférer ce statut. Ainsi, l'artiste perd son rôle d'artisan tant qu'il modifiait jusque-là la forme de l'objet - œuvre d'art ; il devient seulement celui qui juge que cet objet est une œuvre d'art. Le "ready-made" soulève donc de nombreuses questions philosophico-esthétiques, comme la légitimité d'un être humain plutôt que d'un autre, à juger ce qui est art ou non. Par ailleurs, avec ce courant, le problème de la définition du "beau" tant qu'il participe à l'œuvre d'art n'est plus au cœur du débat.

2.

A l'origine du "ready-made", on trouve l'artiste franco-américain Marcel Duchamp. Il réalise "Roue de bicyclette", le premier "ready-made", en 1913. Mais c'est le fameux "urinoir" (1917) qui fera fureur. Cet urinoir à l'envers signé "R. Mutt 1917" et désigné par Duchamp comme œuvre d'art était initialement une blague, une volonté de provoquer de la part de Duchamp. Au début des années 1960, l'urinoir connaît pourtant un succès étonnant et des répliques sont demandées à Duchamp. Le "pop art" d'Andy Wahrol réactualisera le concept du "ready-made".

3.

En quelque sorte, Marcel Duchamp a bouleversé la notion d'art "académique" via son attitude à désigner des objets manufacturés comme œuvre d'art, sans opérer sur eux de quelconque transformation. Cette attitude fut entièrement novatrice et ne se laissait enfermer dans aucun des courants artistiques pré-existants ou contemporains à Marcel Duchamp ; c'est pourquoi il est l'inventeur de cette attitude nommée "ready-made".

Sur le même thème

liliplume

Comment analyser un tableau ?

Un tableau se regarde mais se comprend également. Pour les étudiants en Histoire de l'Art ou les passionnés d'art, l'analyse d'un tableau permet de comprendre, l'œuvre, mais aussi le peintre et son époque. Voici donc un système pour analyser au mieu

Somb'

Comment écrire un manga ?

Écrire un manga est un peu différent d'écrire une bande dessinée car leurs spécificités ne sont pas tout à fait les mêmes. Ici, je ne vais pas tant parler des caractéristiques graphiques des mangas mais plutôt de celles du scénario.

Somb'

Comment faire une B.D ?

Une planche de bande dessinée se compose de plusieurs cases. Celles-ci doivent être traitées comme un tout et non pas individuellement. En effet, l'œil les verra d'abord ensemble avant de s'intéresser à chacune séparément. Il est donc important d

Chercher un article sur Comment fait-on