Comment comprendre l'événement de la Boston Tea Party ?

 

par isleworth |

     
Comment comprendre l'événement de la Boston Tea Party ?

Le 16 décembre 1773 est une date importante dans l'histoire des États-Unis. C'est la date de la première rébellion des colons envers leur pays, l'Angleterre. Ce jour là, il se déroule à Boston une bien étrange Tea-party. A l'arrivée d'un navire provenant de l'Angleterre, des dizaines de colons déguisés en Indiens se jetèrent sur la cargaison, principalement constituée de thé, et s'en débarrassèrent en la jetant à l'eau. Voici quelques explications sur l'événement qui fut à l'origine de l'indépendance des États-Unis.

Étapes de réalisation

1.

Le seul moyen qu'avait trouvé l'Angleterre pour dominer ses colonies était de leur faire payer des taxes. Mais ces dernières se multiplient sans même être votées par le gouvernement des colonies. En 1764, une loi sur le sucre a avait été source de colère. L'année suivante, une nouvelle loi naît : elle impose un timbre fiscal sur une multitude de documents imprimés. Les recettes sont destinées à financer les coûts liés à l'administration et à la sécurité des colonies.

2.

En Virginie, Patrick Henry, un député, appelle à la désobéissance civile. Un peu partout, les colons s'en prennent aux anglais présents sur le territoire américain. Il y a même une organisation secrète à New York qui a pour but de multiplier les provocations. Les colons réclament un peu de liberté.

3.

A la vue des affrontements, le gouvernement de Londres annule une partie des taxes mais cela ne suffit pas à ramener le calme. En 1768, l'Angleterre invente un droit d'importation sur différents produits utiles aux colons. Il en résulte un boycott massif des marchandises anglaises. Une fois de plus l'Angleterre annule les taxes, toutes sauf la taxe sur le thé !

4.

L'arrivée à Boston de trois navires de la Compagnie des Indes chargés de thé incite les colons et les importateurs à passer à l'action. C'est la «Tea-party». Le roi George III décide de sanctionner les colons en fermant le port de Boston tant que la cargaison de thé n'a pas été remboursée.

5.

Face à cette décision de Londres, toutes les colonies d'Amérique supportent le Massachusetts. Les colons sont décidés à entrer en rébellion contre la métropole. Sur une invitation de l'Assemblée du Massachusetts, 56 délégués de neuf des treize colonies anglaises d'Amérique se réunissent en congrès à New York le 14 octobre 1774 et rédigent un cahier de doléances à l'adresse du gouvernement.

6.

Cependant, leur souhait d'une plus grande autonomie est brutalement rejeté par le roi anglais Georges III qui déclare les colonies en état de rébellion. Les modérés américains font alors cause commune avec les radicaux et tous se préparent à la lutte. C'est le début de la guerre d'indépendance.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Culture générale