Comment expliquer l'échec du Traité de Versailles ?

 

par élisa6 |

     
Comment expliquer l'échec du Traité de Versailles ?

1919. Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, l'Europe est exsangue, dévastée autant sur le plan humain que sur le plan matériel. Celle que les gens appellent déjà "la Grande Guerre" a abouti sur un monde nouveau, à jamais transformé. Le Traité de Versailles, signé le 28 juin 1919, a eu la lourde mission de régler le conflit et d'établir les fondements d'une Europe restructurée, dans l'espoir d'une paix durable, pour que cette guerre soit "la der des ders".
Pourtant, 20 ans plus tard, une nouvelle guerre mondiale débutait. Pourquoi le Traité de Versailles a-t-il échoué ?

Étapes de réalisation

1.

Car tous les torts de la guerre ont été imputés à l'Allemagne :
Traumatisés, les vainqueurs (France, Royaume-Uni, Etats-Unis, Italie) ont à peine gagné la guerre qu'ils commencent à se diviser. Leur objectif est pourtant commun : qu'un tel conflit ne se reproduise jamais. Pour cela, il faut régler le sort de l'Allemagne : faut-il l'intégrer et reconstruire l'Europe avec elle, comme le proposent les Etats-Unis et le Royaume-Uni ? La France et l'Italie, plus proches géographiquement, s'y opposent : ils ne veulent pas prendre le risque de voir l'hyperpuissance d'outre-Rhin se reconstruire, plus forte que jamais, et menacer à nouveau la paix. La France, qui a enfin pris sa revanche sur l'Allemagne après avoir été vaincue en 1870, pèsera de tout son poids pour accabler l'Allemagne : l'entière responsabilité de la guerre lui sera imputée. Des réparations financières colossales lui seront imposées, le pays sera démembré de toutes parts et désarmé. La France occupera provisoirement la Rhénanie. L'Allemagne est humiliée, mise au banc de l'Europe.

2.

Car "le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes" n'a pas été correctement appliqué :
La postérité de ce traité vient aussi de la phrase du président américain Wilson : le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Selon ce principe, chaque peuple a le droit légitime de former une nation, ce qui devrait logiquement réduire les conflits. Problème : le principe de Wilson n'a globalement été appliqué qu'aux vainqueurs : la France a récupéré l'Alsace et la Moselle, que l'Allemagne avait annexées en 1870, l'Italie a reçu les "terres irrédentes", l'Istrie et la Dalmatie. l'Allemagne, par contre, a été taillée dans le vif : coupée en deux pour recréer la Pologne, amputée au Nord au profit du Danemark, à l'Ouest au profit de la France et de la Belgique, et au Sud. Le Traité de Versailles, en négligeant les conséquences d'un tel redécoupage, a créé les germes d'un sentiment d'injustice qui sera grandement responsable du succès d'Hitler dans les années 1930.
Les traités secondaires, qui démantèlent l'Autriche-Hongrie, aboutissement également à la création de deux nouveaux Etats : la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie...

3.

Car la Société des Nations était incomplète :
Le grand principe du Traité de Versailles a sans aucun doute été la Société des Nations, inspirée par le président Wilson. Une organisation multinationale chargée de préserver la paix en Europe. Les objectifs -ambitieux- de la SDN étaient de prévenir les conflits, de les résoudre par la négociation et d'améliorer le niveau de vie.
Mais pour fonctionner correctement, la SDN aurait dû s'appuyer sur la nouvelle première puissance mondiale, les Etats-Unis, créateurs du projet. La tentation du protectionnisme amenèrent le Sénat à refuser de signer le Traité de Versailles, et donc la SDN, qui en faisait partie.
De plus, la SDN était à l'image du reste des Traités : conçu par et pour les vainqueurs, sans concertation avec les pays vaincus. Enfin, la SDN n'a jamais eu les moyens de ses ambitions : elle n'était pas dotée d'une armée internationale capable d'intervenir sur les conflits, et se contentait de sanctions morales, inefficaces.

4.

Car les vainqueurs ont reconstruit le monde sans les vaincus :
Globalement, jamais les pays vaincus n'ont été associés au règlement de la guerre. Sous la menace de la reprise des hostilités, ils ont dû accepter des conditions que l'histoire a reconnues comme injustes, surtout envers l'Allemagne.
Les conséquences furent terribles. Dès les années 1920 se développa en Allemagne un esprit de revanche, une frustration face au "diktat" de cette paix injuste. Sans les Etats-Unis, qui ne voulaient plus s'immiscer dans les affaires de l'Europe, la SDN a couru à sa propre perte. Devant la crise économique de 1929, les pays d'Europe furent démunis et désunis, ce qui a accéléré le développement du fascisme en Italie et en Allemagne.
Au final, les graines de la Seconde Guerre Mondiale ont été plantées dès la résolution de la Première.

Commentaires

sonson2 | 06/11/2010  

En quelques lignes pouvez-vous résumer pourquoi le traité n'est pas fameux ? 1). Pour l'Europe 2). Pour la France

petitpoussin | 10/06/2009  

Article très complet ! Lh'istoire est très bien présenter, étant un adepte de cette période je me permet de vous féliciter pour cette article rédiger avec brio !

Sur le même thème

pumaone

Comment visiter virtuellement les pyramides de Kheops ?

N'avez vous jamais rêvé de vous rendre en Égypte pour admirer les pyramides? Sachez qu'il est désormais possible de visiter la nécropole de Gizeh et la pyramide de Kheops en restant assis tranquillement dans votre canapé.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Histoire