Comment colorer une coupe histologique ?

 

par semix |

     

Une coupe histologique est composée d’un tissu déposé sur une lame, afin de l’observer au microscope. Pour s’entraîner, le plus simple à exécuter est de travailler avec de l’intestin de rat. On colore la préparation pour faciliter l’observation au microscope et bien distinguer les différents tissus. Le principe du trichome de Masson est généralement utilisé pour une coloration.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Un microscope
  • Une coupe histologique
  • Du méthylcyclohexane
  • De l’alcool
  • De l’hématoxyline de Groat
  • Du xyline acidifié
  • De l’éosine
  • Du bleue d’aniline acétifié

Étapes de réalisation

1.

Récupérez votre préparation sur lame. Plongez-la successivement dans trois bains de méthylcyclohéxane. Laissez-la 10 minutes dans chacun des bains, afin de déparaffiner la coupe. La paraffine facilite la coupe du tissu, mais doit être éliminée avant une coloration, pour éviter les artefacts.

2.

Rincez votre lame avec de l’alcool à 100°. Faites-le simplement couler sur la préparation sans abimer celle-ci.

3.

Trempez ensuite votre coupe dans de l’alcool à 70° pendant quelques minutes, afin de déshydrater les tissus. Terminez par la rincer à l’eau courante. Ne laissez pas la lame tremper, faites des allers-retours rapides avec votre préparation dans un bécher rempli d’eau. Travaillez soigneusement, sinon le tissu risquerait de se décoller de la lame.

4.

Posez votre lame à plat sur votre plan de travail, préalablement protégé, pour ne pas le salir avec les colorants. Déposez une goutte d’hématoxyline de Groat (coloration violette), pendant 2 minutes sur votre coupe. Rincez à l’eau courante jusqu’à ne plus voir le colorant.

5.

Dans un second temps, recouvrir votre lame avec de l’éosine pendant 1 minute. Ne pas rincer, déposez directement, au-dessus, du xyline acidifié. Laissez agir les deux produits seulement quelques secondes. Lavez toute la lame à l’eau courante, soigneusement, sans former des courants trop intenses pour ne pas décoller les tissus.

6.

Sans essuyer la lame, recouvrez-la de bleu d’aniline acétifié durant trente secondes. Rincez une dernière fois à l’eau courante, puis déshydratez avec une préparation d’alcool à 100°. Tout de suite après, montez votre préparation entre lame et lamelle à l’aide de depex. Il vous permet de maintenir votre coupe fixe lors de l’observation au microscope. Attention, le depex à un rôle de « colle », vous avez une seule tentative pour réussir cette étape.

7.

Observez votre tissu au microscope en réglant l’objectif en fonction de ce que vous souhaitez voir.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Méthode simple qui permet de faire ressortir proprement la disposition des tissus de votre coupe.

Mise(s) en garde :

Respectez bien les temps, sinon l’observation sera difficile.

Mettez des gants pour manipuler les colorants, certains peuvent être toxines ou difficiles à laver.

Sur le même thème

jennifer568

Comment se produit une éclipse solaire ?

Dès qu'il se produit une éclipse solaire, nous sommes tous à nos fenêtres parés de nos lunettes mais savez vous de quel manière elles se produisent ?

superbetty-boop

Comment en savoir plus sur le beurre karité ?

Que connait-on finalement sur le beurre de karité ? Le karité, appelé wolof « l'arbre à beurre », pousse dans les savanes boisées, sur les pentes des collines ou sur les plateaux de toute l'Afrique de l'ouest. Cet arbre est particulièrement proté

Fabrice MVondo

Comment faire de la lumière avec du quartz ?

Le quartz est une pierre piézo-électrique qui peut produire une petite lumière si elle soumise à une pression physique ou un stress. Théoriquement, cela est causé par la capacité de la pierre à créer de l'électricité à partir de la séparation

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Sciences exactes