Comment cultiver les framboisiers ?

 

par pacific2 |

     
Comment cultiver les framboisiers ?

Arbuste originaire d’Europe, le framboisier est cultivé et apprécié depuis l’Antiquité. En France, on le trouve sous sa forme sauvage en montagne et en forêt. Du reste, une étymologie du mot framboise le ferait dériver du terme «fraise des bois».
Le framboisier est d’une grande facilité de culture et produit des fruits délicieux. C’est toujours un plaisir de l’avoir au jardin !

Étapes de réalisation

1.

Le framboisier s’accommode de la plupart des situations, mais préfèrera une terre légère, bien aérée et riche en humus.
Choisissez-lui une exposition ensoleillée à mi-ombragée.

2.

Les framboisiers se plantent en rangs. Selon la place disponible, vous pouvez les aligner sur une seule rangée le long d’un mur ou palissée sur un grillage, en plaçant un pied tous les 50 cm.
Ou bien, si vous avez de l’espace, en plusieurs rangs espacés d’un bon mètre afin de permettre la circulation et la cueillette. Prévoyez dans ce cas de palisser les tiges sur deux rangées de fil de fer, placées respectivement à 1 m et 1,5 m de hauteur.

3.

La plantation se fait en hiver.
Hydratez bien les racines ou les mottes de vos framboisiers avant plantation, et rabattez les tiges à 25-30 cm au-dessus du sol.
Creusez un trou d’au moins deux fois le volume de la motte et faites un apport de compost. Arrosez généreusement.

4.

Les tiges émises par un pied de framboisier vivent deux ans. La première année, elles sont vertes et ne produisent que des feuilles. La seconde, elles se lignifient (prennent la consistance du bois), fleurissent et produisent des fruits. Puis elles meurent. Il convient donc de couper ces cannes desséchées chaque hiver après la fructification.

5.

Chez certains framboisiers dits «remontants», les tiges produisent des fruits dès la première année en fin d’été, puis une seconde fois au début de la belle saison avant de mourir. Ces variétés réussissent mieux en climat doux, la fructification de fin d’été n’arrivant pas toujours à son terme en climat froid.

6.

Désherbez régulièrement vos framboisiers. Débarrassez-les en particulier du liseron et du chiendent qui gênent leur végétation. Le paillage est une bonne prévention.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La compagnie des myosotis ou des lupins évitera aux framboisiers l’attaque du ver des framboises.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on