Comment utiliser les couleurs au jardin ?

 

par pacific2 |

     
Comment utiliser les couleurs au jardin ?

Un jardin n’est pas seulement vert ; toutes les couleurs y sont représentées par les floraisons, les fruits, les bois et les feuillages.
Les principaux apports de couleurs au jardin se font par les fleurs. Or, ces couleurs ne sont pas anodines dans les effets qu’elles produisent. Apprenez à les utiliser :

Étapes de réalisation

1.

Rouge : cette couleur est à employer avec parcimonie, surtout dans un petit jardin. Quelques taches suffisent dans un massif multicolore pour la représenter.
En plantation groupée, sachez que cette teinte très dynamique attire l’œil immédiatement, et atténue les distances. On peut en jouer dans un grand jardin. Sinon, placez vos fleurs rouges plutôt en avant plan, et évitez le fond d’un petit espace, car elles le réduiront plus encore.

Saison de prédilection : été.

Quelques fleurs rouges : adonis, coquelicot, rose, pivoine, tulipe, pavot d’Orient, potentille, œillet, hélianthème, rose trémière, pentstémon…

2.

Rose, pourpre : ces couleurs chaudes et dynamiques sont toutefois plus douces que le rouge. Elles peuvent être utilisées plus abondamment, et s’accordent avec la plupart des autres couleurs. Elles égaient et dynamisent les massifs lorsqu’elles en sont la couleur dominante.

Saison de prédilection : printemps.

Quelques fleurs roses ou pourpres : rose, tulipe, pivoine, digitale, delphinium, cosmos, dahlia, campanule, lupin, œillet, pentstémon, phlox, hortensia, aster, verveine…

3.

Bleu, violet : ces couleurs apaisantes créent une impression de profondeur. On peut en agrémenter un espace dédié au repos, à la détente. Les fleurs bleues et violettes seront employées utilement dans les petits jardins où elles donneront une impression d’espace, de profondeur. Les mêmes qualités visuelles joueront en arrière-plan de massif.

Saison de prédilection : été.

Quelques fleurs bleues ou violettes : delphinium, lupin, ancolie, bleuet, centaurée, campanule, jacinthe, myosotis, violette, iris, muscari, allium , ornithogale, aster, lavande, sauge…

4.

Jaune, orange : ces couleurs lumineuses apportent chaleur et éclat partout où elles se trouvent. Usez-en dans les endroits où vous souhaitez apporter de la lumière.

Saisons de prédilection : printemps et été pour le jaune. Automne pour l’orange.

Quelques fleurs jaunes ou orange : jonquille, tulipe, rose, crocus, dahlia, souci, giroflée, hémérocalle, bégonia, trolle, chrysanthème, soleil, pavots d’Islande et de Californie, coreopsis, rudbeckia, benoite,…

5.

Blanc : Cette couleur amène de la légèreté au jardin, aère et donne de la profondeur à l’espace. Elle peut être diluée dans des massifs pour atténuer des contrastes trop vifs. Le blanc doit être planté avec un certain volume pour s’imposer.

Saison de prédilection : printemps.

Quelques fleurs blanches : rose, tulipe, lys, hellébore, narcisse, iris, campanule, marguerite, anémone du Japon, cosmos, dahlia, glaïeul, cyclamen, perce-neige, crocus…

Sur le même thème

Adam Lemaure

Comment cultiver le cœur de Marie ?

La Dicentra Spectabilis, ou cœur de Marie, est une plante très prisée pour ses fleurs en forme de cœur et son feuillage duveteux qui apportent de l’élégance aux terrasses et balcons. Une fois installée, elle peut atteindre plus d’un mètre de h

Adam Lemaure

Comment prendre soin d’un kalanchoe ?

Le kalanchoe est un petit arbuste à floraison automnale originaire de l’île de Madagascar. Les pétoncles tranchants, les feuilles épaisses et les minuscules fleurs en grappes font du kalanchoe une attrayante plante d’intérieur dans les climats fr

Adam Lemaure

Comment tailler l'Echinacea purpurea ?

Grâce à ses fleurs ligulées qui pendent autour d’un cône et ses tiges ramifiées, l’échinacée pourpre (Echinacea purpurea) est appréciée des papillons et des abeilles, qui contribuent à la pollinisation. L’échinacée pourpre se cultive dan

Chercher un article sur Comment fait-on