Comment comprendre l’histoire de la monnaie française ?

 

par pacific2 |

     

L’histoire de la monnaie française débute sous le règne de Charlemagne. Auparavant, le système monétaire était en effet dominé par la monnaie romaine, et ce depuis des siècles.
En créant le premier empire franc, Charlemagne impose également une monnaie nouvelle, la toute première monnaie française, dont l’histoire devait se perpétuer sous différents aspects jusqu’à nous.

Étapes de réalisation

1.

Jusqu’au VIIIème siècle, le haut Moyen-âge était dominé par le système monétaire romain, basé sur les sous et les deniers, en usage depuis plusieurs siècles.

2.

En 781, Charlemagne décide la création de la livre, qui sera le nouvel étalon : 1 livre vaut 20 sous, 1 sou vaut 12 deniers. Concrètement, le sou disparaît en tant que pièce de monnaie, mais reste unité de valeur. Les premières pièces de monnaie française, en argent, sont des livres et des deniers.
Ce système de valeur basé sur les deniers, les sous et les livres restera en usage en Europe durant près d’un millénaire.

3.

Après Charlemagne, l’usage de frapper les pièces de monnaie de l’effigie de l’empereur ou du roi tombe en désuétude pendant quelques siècles. L’unité monétaire fut très malmenée durant le morcellement de l’empire carolingien, et ce furent les Capétiens qui s’attelèrent ensuite à sa reconquête.

4.

Il faut attendre Philippe Auguste, au début du XIIIème siècle, pour voir s’imposer de nouveau une monnaie unique au royaume : ce sera le denier tournoi, c’est-à-dire frappé à Tours. Il remplace le denier parisis (frappé à Paris), et l’effigie du roi refait son apparition sur les pièces.

5.

Au cours du XIIIème siècle, Saint Louis matérialise de nouveau le sou en frappant le «gros tournoi», une pièce d’argent, et crée une monnaie d’or : l’écu.

6.

Le franc naquit en 1360. Il s’agissait de payer la rançon du roi Jean II le Bon, et l’on créa dans ce but une monnaie d’or représentant le roi à cheval. Cette nouvelle pièce de monnaie fut appelée «franc à cheval», puis «franc». Sa valeur était équivalente à la livre, aussi prit-on l’habitude de parler indifféremment de «livre» ou de «franc».

7.

Au XVIIème siècle, la pièce d’or devient le Louis. L’écu désigne désormais la pièce d’argent.
A l’issue de la Révolution française, et malgré son changement de système monétaire, l’habitude perdura d’appeler les pièces de 20 francs en or des Louis, et les pièces de 5 francs en argent des écus.

8.

Les francs restèrent l’unité monétaire française jusqu’en 2002.
Ils ont désormais cédé la place à la monnaie européenne.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Économie