Comment définir le métier de jardinier-paysagiste ?

 

par pacific2 |

     

Le jardinier-paysagiste exerce une activité qui va de la conception à la réalisation d’espaces verts, en passant par tous les travaux d’entretien qui y sont liés.
Cette activité peut se présenter sous diverses formes, de la profession libérale aux entreprises de toutes tailles, l’activité pouvant être généraliste, ou bien spécialisée dans certaines branches.

Étapes de réalisation

1.

L’activité de jardinier-paysagiste s’exerce sous des formes très diverses : de l’activité en libéral aux entreprises de petite, moyenne ou grande taille.
Les entreprises individuelles ou petites entreprises s’adressent généralement aux particuliers ; les plus grosses entreprises répondent aux besoins d’entreprises ou de collectivités locales.

2.

Les tâches du jardinier-paysagiste s’étendent de la conception à la réalisation d’espaces verts, tout en offrant également des services d’entretien. Son activité peut également s’étendre à du paysagisme d’intérieur, tels que concevoir, réaliser et entretenir des décors végétalisés d’intérieur (particuliers, bureaux, espaces publics…).

3.

L’aspect création de l’activité comprend des tâches telles que la conception d’espaces verts, de parcs, de jardins ; le conseil ; l’aménagement paysager. La conception est l’activité qui requiert les plus hautes qualifications. Dans les grandes entreprises, les concepteurs ont le statut d’ingénieur, et leurs assistants sont au moins titulaires d’un BTS.

4.

L’aspect réalisation comprend des tâches aussi diverses que la préparation des sols, l’engazonnement, les plantations, la réalisation de pièces d’eau, la mise en place de systèmes d’arrosage, la construction de murets, clôtures, escaliers, l’installation de systèmes d’éclairage… Les métiers de la réalisation sont accessibles à tous les niveaux de diplôme.

5.

L’aspect entretien propose des services tels que l’élagage, la taille, le débroussaillage, le reboisement, veiller aux équilibres écologiques des milieux naturels mis en place (aquatiques, boisés…), entretien des terrains de sport, traitement des plantes….

6.

La profession ne bénéficiant pas d’une protection particulière, tout le monde peut s’intituler « jardinier-paysagiste » sans être titulaire d’un diplôme spécifique. Mieux vaut cependant se former correctement à ce métier pour l’exercer en spécialiste : de nombreuses formations préparent aux métiers du paysage : BEPA, Bacs pros, BTSA…

Sur le même thème

eloquence

Comment contester un refus de titularisation auprès du juge des référés du tribunal administratif ?

Vous venez de vous faire licencier sur la base d’une erreur ou une faute commise par un autre collègue de travail. Autrement dit, votre licenciement est abusif et a engendré le refus de vous titulariser à votre poste au sein de la fonction publique h

mamytine74

Comment écrire des articles pour commentfaiton.com ?

Ce sujet s'adresse aux nouveaux utilisateurs de commentfaiton.com, à ceux qui viennent y faire une petite visite pour chercher la réponse à une question, et qui, en lisant les articles, se disent : "Tiens ! Pourquoi pas moi ? J'aime bien écrire, j'ai

idem1

Comment obtenir le statut de jeune agriculteur ?

Si vous souhaitez vous installer comme jeune agriculteur, en reprenant la ferme de vos parents, il sera nécessaire d'accomplir quelques démarches et remplir les conditions exigées par la loi. En particulier, dans le cas où vous souhaitez que ce travai

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Carrière par secteur d'activité