Comment isoler des combles perdus pour moins de 100 euros par pièce ?

Les combles perdus sont des greniers dans lesquels vous ne comptez pas installer de chambre. Ils sont donc "perdus" pour une utilisation habitable, en général parce qu'ils sont trop bas de plafond pour qu'on puisse s'y tenir debout. Les isoler est cependant indispensable, sinon autant dire que vous chauffez l'air ambiant sous les tuiles...

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - bottes de paille
  • - ficelle solide
  • - une scie
  • - un masque en tissu
  • - un petit tasseau de 15 cm de long, mince, taillé en pointe à une extrémité et troué à la perceuse à l'autre (pas obligatoire)

Étapes de réalisation

1.

Il existe un isolant écologique, pas cher et agréable à poser : la botte de paille ! Il faut les choisir petites, à l'ancienne (par opposition aux grosses bottes qu'on trouve aujourd'hui). Beaucoup d'agriculteurs en vendent : ceux qui font de l'élevage en ont besoin l'hiver. Mais on en trouve aussi chez des éleveurs de chevaux : les clubs hippiques en font une grosse consommation aussi. Une botte coûte de 40 à 60 centimes d'euros, et couvre une surface d'environ un mètre sur 50 cm.

2.

La mise en place est un jeu d'enfant ; il faut disposer les bottes bien tassées les unes contre es autres. En bout de pièce, il se peut que les bottes ne rentrent pas : on peut alors les couper à la bonne taille (prévoir 5 cm de débord). Pour cela, prendre le petit tasseau, passer dans le trou la ficelle solide comme on le ferait avec une aiguille, trouer la botte de paille à l'endroit où on souhaite la couper, faire passer le tasseau à travers la paille comme si on cousait, et récupérer le fil de l'autre côté de la botte.

3.

On fait un noeud, puis on coupe le bout en trop à la scie. Voilà votre botte coupée sans mal à la bonne taille.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La paille est un isolant efficace car elle est dense, donc tassée, et l'air n'y circule pas librement. Elle est agréable et rapide à poser (elle n'irrite pas les bronches autant que la laine de verre). Elle est agréable à enlever, si un jour on souhaite reconvertir les combles. Elle ne coûte pas cher, ne craint pas la condensation, ne se tasse pas avec le temps (contrairement à la laine de verre qui perd ainsi son pouvoir isolant).

Mise(s) en garde :

Le risque majeur est bien sûr l'incendie : il ne faut pas coller les bottes à deux centimètres d'un conduit de cheminée par exemple. Mais il est prouvé que la paille se consume lentement, car justement l'air ne circule pas bien dans une botte, par opposition à un tas de foin laissé à l'air libre par exemple.

Ajouter un commentaire 

Commentaires

lilimuret | 25/10/2010  

très mauvais pour éviter les souris!!!!!

Sur le même thème

CFO Conseil

Comment répandre un isolant en vrac

Poser de l’isolant en vrac par épandage manuel consiste à répandre les flocons d’isolant dans des endroits parfois inaccessibles, en isolation unique ou en complément d’une autre isolation.

CFO Conseil

Comment poser des rouleaux d’isolants entre des solives

La pose de rouleaux d’isolants fait partie des principaux travaux d’isolation. Les matériaux isolants conditionnés sont prêts à dérouler. L'isolation entre les solives n'exige pas de compétences particulières mais de la patience et de la pruden

bienvenat

Comment enlever les traces d'humidité et de chaleur sur un mur ?

Les traces d'humidité et de chaleur sont fréquentes sur les murs. Il faut dire que ces traces détériorent le mur et ternissent son embellissement. C'est la raison pour laquelle, il faut les enlever au plus vite. Cette tâche n'est pas seulement réser

Chercher un article sur Comment fait-on