Comment évaluer le rendement d'une action ?

 

par JOHN11 |

     

Un achat d'actions n'est motivé que par une chose : le gain espéré. Lorsqu'on achète une action, on peut espérer deux types de gain qui sont la plus-value, et / ou le dividende. Le rendement est évalué en fonction du dividende et du cours actuel de l'action.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • un compte-titre
  • du temps et de la patience

Étapes de réalisation

1.

Lors de la sélection des actions d'une entreprise que vous désirez acheter, veillez à vous renseigner si cette compagnie détache effectivement un dividende de manière régulière. En effet, toutes les entreprises ne versent pas forcément un dividende à ses actionnaires, il s'agit d'une décision prise par l'assemblée générale. Toutes les grandes sociétés disposent d'une rubrique dédiée aux informations pour les actionnaires, souvent intitulée "investor", ou "finance" où vous trouverez facilement le montant et l'historique des dividendes versés. Les entreprises françaises font généralement le choix de distribuer le dividende de manière annuelle (en une seule fois) ou de le verser en deux fois (un acompte suivi de la principale partie du montant du dividende), mais les entreprises américaines notamment le versent de manière trimestrielle (quatre versements au cours de l'année).

2.

Le dividende consiste à "rendre" à l'actionnaire une partie de l'argent qu'il a investi dans l'entreprise. Cet argent est prélevé sur les bénéfices réalisés durant l'année, ou parfois sur les réserves de cash de l'entreprise si celle-ci réalise une perte exceptionnelle. Pour évaluer le rendement d'une action, le calcul est simple: il faut diviser le montant du dividende effectivement versé durant l'année précédente par le prix actuel de l'action. Le dividende est "détaché" peu de temps après avoir été fixé par l'assemblée générale. On parle de détachement car le montant du dividende est soustrait au prix de l'action, ce qui cause une baisse des cours lors de l'ouverture suivant le versement du dividende.

3.

Il est important de connaître l'ex date (ou ex-dividende). Cette date est communiquée par l'entreprise (d'où la nécessité d'être bien informé) et se situe avant l'assemblée générale. Elle correspond au dernier jour où les personnes désireuses de devenir actionnaires auront droit de toucher le dividende.

4.

Le rendement varie grandement en fonction des entreprises et des secteurs. Il s'étale de 0 à 10 % dans la majeure partie des cas. Par exemple le secteur des télécoms est connu en France pour verser des sommes importantes (plus de 7 % aux niveaux actuels), les technologiques, quant à elles, offrent généralement un petit dividende, voire aucun. Ceci s'explique facilement. Les technologiques ont souvent un important potentiel de croissance, synonyme de hausse du cours de l'action permettant aux actionnaires de réaliser des plus values. Lorsque la croissance possible de l'entreprise est assez faible, elle sera tentée de verser un important dividende pour soutenir les cours de ses actions.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour les investisseurs ayant une optique de long terme, il est possible de bénéficier d'un programme de réinvestissement du dividende. Les montants versés chaque année sont convertis dans de nouvelles actions, qui à leur tour, offriront un rendement. Le capital de l'investisseur est donc appelé à croître de plus en plus rapidement, ceci est appelé "l'intérêt composé".

Mise(s) en garde :

Un rendement élevé n'est pas toujours synonyme de bonne affaire pour l'investisseur, pour la simple raison que le rendement est calculé à partir des dividendes précédents, et il n'y a aucune assurance quant au maintien de celui-ci au cours de l'année en cours. Il convient de se méfier lorsque le dividende dépasse les 10 % et de bien se renseigner sur les capacités qu'a l'entreprise à continuer à générer des profits suffisants pour rémunérer ses actionnaires.

Les dividendes sont soumis à la CSG et à un impôt (18% d'après la dernière loi). Il est possible de bénéficier d'abattements et d'exonérations dans certains cas, notamment dans le cas des PEA.

Sur le même thème

gimini

Comment connaître les conditions d'éligibilité d'une société aux FCPI ?

Les FCPI ou Fonds Commun de Placement dans l’Innovation sont des fonds investis à 60% au minimum dans une entreprise française. Les sociétés qui souhaitent être éligibles aux FCPI doivent remplir différentes conditions. Les voici.

poupoune51000

Comment fait-on pour choisir un courtier en mutuelle ?

Choisir une mutuelle est très compliqué car il faut prendre en compte différents éléments pour choisir celle qui sera la plus adaptée. Voici quelques éléments pour pouvoir choisir en toute tranquillité :

Me gusta

Comment faire pour suivre un indice boursier ?

Les indices boursiers sont des mesures statistiques basées sur une sélection de valeurs représentatives d’une place boursière. L’évolution des indices boursiers vous informe donc de la performance générale des marchés qu’ils représentent. S

Chercher un article sur Comment fait-on