Comment accompagner votre enfant vers la propreté ?

 

par maxmaxou |

     
Comment accompagner votre enfant vers la propreté ?

Souvent exigé pour l'entrée en école maternelle, l'apprentissage de la propreté est un enjeu trop sérieux.
Chaque enfant se sent prêt à différents moments et c'est le seul décisionnaire.
Vous en tant que parents, vous êtes là pour accompagner conseiller sa démarche vers l'acquisition de la propreté.

Étapes de réalisation

1.

Expliquez-lui les avantages qu'il aura à ne plus porter de couches et à aller au pot :
Il fera pipi quand il veut.
Il sera tranquille pour faire ses besoins, plus besoin de se cacher.
Il aura la culotte sèche et plus cette sensation d'humidité constante.
Il n'aura plus mal aux fesses.
Il aura beaucoup moins chaud en été.
Il sera un " grand" comme son cousin.

2.

Avant de le coller d'office sur le pot, votre enfant doit se sentir prêt. Quelques indices vous orienteront :
Il est mal à l'aise quand sa couche est sale, il se cache, il râle, il se plaint.
Il visite les toilettes avec beaucoup d'intérêt ou observe le pot sous toutes ses coutures.
Il garde sa couche sèche au moins 2h de suite ou se réveille de la sieste avec la couche sèche.
Il peut dire quand sa couche est sale.
Il regarde comment se comportent les autres quand ils vont aux toilettes.
Si toutes ces indications ou une bonne partie paraissent lui correspondre, vous allez pouvoir commencer !

3.

Il faut renoncer à mettre votre enfant sur le pot à heures fixes ! Car on ne fait pas ses besoins sur un planning ! Ni sur commande... en effet, il se peut que par hasard il fasse juste après le repas... mais cela lui donnerait une idée fausse sur la maîtrise de son corps. Habituez-le au contraire à ressentir ce qui se passe. C'est lui qui doit décider et c'est ce qu'il tentera de vous faire comprendre quand il refusera le pot.
Vous aimeriez vous que l'on vous oblige à aller aux toilettes après chaque repas ?!

4.

L'été est souvent pris d'assaut par les parents pour relever ce défi !
Les conseils de grand-mère "mets-le tout nu dehors sur la pelouse, il se fera pipi dessus une fois mais pas deux !" Franchement ça craint !!! Il est où le respect de l'intimité là !
Préférez plutôt le moment de la baignade pour glisser à votre enfant qu'il peut essayer de mettre son nouveau joli maillot de bain sans couche. Montrez-lui par exemple qu'à la plage, personne ne se baigne avec une couche et ne fait pipi dans l'eau. Proposez-lui avant la baignade, un petit tour au WC mais respectez sa réponse !
En principe, l'idée d'aller dans l'eau est plus forte que de porter des couches.

5.

Pour inciter une petite coquette à laisser tomber ses couches, offrez-lui des belles petites culottes mais pas n'importe lesquelles ! Les roses à fleurs, ou avec de la dentelle ou encore celle de son héroïne préférée. Pareil pour les garçons, misez sur les slips avec des camions, des voitures ou des spidermans...
Ces derniers seront super motivés et très fiers de porter les mêmes culottes que maman ou les mêmes slips que papa ! Profitez-en pour leur faire choisir leurs dessous !

6.

L'acquisition de la propreté demande de la patience et de la tolérance du côté des parents, ne rendez pas la chose si indispensable. Laissez votre enfant vous guider en respectant quelques règles tout de même :
- Ne lui remettez pas une couche à certaines occasions (long trajet, nuit chez un copain...), il ne comprendrait pas pourquoi ce retournement de situation. Votre enfant pourrait croire que vous n'avez pas confiance en lui. Une fois la décision prise continuez...
- Ne le grondez pas s'il accumule les fuites. Il s'imaginerait que vous l'aimez que sous certaines conditions. Investissez dans un stock de sous-vêtements afin de pouvoir le changer rapidement et aussi souvent que nécessaire.
Tous les enfants sont pleins de bonne volonté, tous ne demandent qu'à grandir il suffit de leur faire confiance !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Entre 18 et 30 mois, l'enfant entre dans sa période délicate dite "stade anal" qui se traduit par des crises d'opposition et d'affirmation donc plus il sentira ses parents obsédés par la question, plus il aura envie de les confronter et de les provoquer. Il fera le contraire de ce qu'on attend de lui.

Mise(s) en garde :

Certains événements de la vie amènent les enfants à renoncer provisoirement à la propreté.

Souvent à la naissance d'un petit frère, ou à un déménagement ou encore à un changement de mode de garde, ou même à l'entrée à l'école... tout cela montre un mal être et un stress important chez l'enfant, veillez à le comprendre et l'accompagner dans ce moment difficile. N'oubliez pas qu'il reste un enfant !!

Sur le même thème

Rédacteur06

Construire une cabane avec des branches

La cabane construite avec des branches d’arbres ramassées çà et là a toujours un parfum d’enfance, réminiscence d'un temps où les soucis et les contraintes n’étaient pas celles du monde adulte. Le principe et la technique sont ancestraux. Ce

Tam

Comment savoir si votre enfant est atteint de dysphasie ?

Votre enfant a des difficultés dans l'apprentissage du langage. Plusieurs causes sont possibles : déficit de l'audition, dyslexie, déficience intellectuelle, trouble du comportement... Mais il est aussi possible qu'il soit atteint de dysphasie. Ce trou

nathdeco

Comment fabriquer un casque de chevalier?

Les enfants adorent se déguiser, vous avez dû vous en rendre compte autant que moi ! Alors si un jour ils veulent jouer aux preux chevaliers, voici comment fabriquer vous-même un casque de chevalier qui vous permettra de faire plaisir aux bambins sans

Chercher un article sur Comment fait-on