Comment entretenir les relations avec les fournisseurs pour qu'elles soient bénéfiques ?

 

par lovonline |

     

Une entreprise et ses fournisseurs sont interdépendants et des relations mutuellement bénéfiques doivent se tisser pour que la confiance puisse régner entre eux. En conséquence il vaut mieux avoir un que tu as que deux tu l’auras. Mais comment faire pour entretenir ces relations avec les fournisseurs pour qu'elles soient bénéfiques ? Lisez la suite et vous verrez que la pérennité de l’entreprise est à portée de main.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - Les différents fournisseurs de l’entreprise.
  • - Divers moyens de communication.
  • - Biens et services échangés.
  • - Indicateurs de qualité des services et biens.

Étapes de réalisation

1.

Une relation est mutuellement bénéfique lorsque les deux ou plusieurs parties en relation en tirent profit. Ce commensalisme repose sur des interdépendances et les motivations des parties pour faire durer la relation.

2.

Une fois les relations de l’entreprise avec les différents fournisseurs en place, il y a lieu d’identifier les fournisseurs clé, c’est-à-dire dont on ne peut se passer momentanément pour la bonne marche de l’entreprise comme le cas des fournisseurs de matières premières. Lorsqu’il n’y a pas de filament de coton, l’industrie textile est bloquée donc le fournisseur de coton est un fournisseur clé, alors que l’activité peut continuer si une entreprise de transport est en grève parce qu’une autre est prête à prendre la relève.

3.

Les relations qui équilibrent les gains à court terme et des considérations à long terme doivent être établies au plus vite pour fidéliser les fournisseurs. Les deux parties se sentant gagnantes espèrent que la relation continue. Le fait de ressentir la dépendance pousse chaque partie à oeuvrer chacune de leur côté pour perdurer les relations.

4.

Les réclamations d’une des parties donnent lieu à un partage d’acquis conduisant à l’amélioration continue de part et d’autre. Par exemple le retard d’arrivée d’un bateau décale le déchargement et rechargement et donne lieu à une réclamation. Le salissement du bateau avec des hydrocarbures conduit aussi à une réclamation de la part de l’armateur. De même, les ressources sont mises en commun avec les partenaires dans le sens où c’est l’ensemble du personnel, qui à terme, est concerné par l’amélioration continue. Ceci n’est possible qu’avec des communications claires et ouvertes.

5.

La conséquence directe est la souplesse et la rapidité des réactions face à l’évolution du marché. Le fournisseur direct reçoit les informations des clients et les transmet sous forme de commande au niveau des autres fournisseurs et ainsi de suite, jusqu’aux fournisseurs en amont de la production. Ainsi, une aptitude accrue à créer de la valeur pour les deux parties s’instaure, permettant l’optimisation des coûts et des ressources.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Les réclamations ne sont pas synonymes de mécontentement mais une transmission d’informations donc une source d’amélioration dans l’avenir.

Les informations doivent être claires et complètes pour rectifier le tir en cas de déviation réclamée par les clients.

C’est le climat de confiance qui prime pour maintenir la relation d’interdépendance. C’est là que l’art du commercial doit intervenir pour perdurer les relations avec les fournisseurs clé.

Chercher un article sur Comment fait-on