Comment relancer la croissance économique ?

 

par isleworth |

     

En ce moment, la croissance est au cœur de l’actualité. Avec cet article, vous aurez plus d’informations sur ce qu’est la croissance économique, comment elle est calculée et surtout comment la relancer. Commençons par la définition : la croissance économique est l’augmentation des biens (produits matériels) et des services (médicaux, informatiques, financiers, etc.) produits par un pays. Quand l’activité économique baisse, on parle de dépression et / ou de récession.

Étapes de réalisation

1.

La croissance est mesurée grâce à un indicateur : le produit intérieur brut ou PIB. Le PIB est la valeur de l’ensemble des biens et services produits dans le pays pendant une année. Ce chiffre comprend les entreprises étrangères. Généralement on mesure la croissance en calculant le PIB par habitant.

2.

Un autre indicateur couramment utilisé est le produit national brut, PNB. Le PNB est la valeur de l’ensemble des biens et services produits pendant une année par les personnes et entreprises ayant la nationalité du pays, qu’ils soient implantés dans le pays ou à l’étranger.

3.

Les pays veulent une croissance économique qui évolue positivement tous les ans. La croissance apporte de nombreux bénéfices, elle améliore le niveau de vie et le pouvoir d’achat, augmente de l’espérance de vie, assure meilleure scolarisation, baisse la pauvreté et le chômage, assure une stabilité politique, baisse les risques liés à la guerre...

4.

La croissance économique peut également avoir des aspects négatifs, particulièrement sur le plan écologique : épuisement des ressources naturelles, pollution, encombrements dans les villes... La croissance économique est responsable d’un déséquilibre mondial car les pays sont tous inégaux et le fossé s’accentue entre les pays du Tiers monde et les pays développés. Aujourd’hui, 2 % de la population détient la moitié de la richesse mondiale, alors que la grande pauvreté touche plus d’un milliard de personnes qui vivent avec moins d’un dollar par jour.

5.

Il existe plusieurs possibilités pour favoriser la croissance mondiale :
- Établir la paix.
- Avoir un système juridique qui fasse respecter les contrats.
- Favoriser l’esprit d’entreprise, par exemple en diminuant le poids de la bureaucratie.
- Contribuer à améliorer les techniques de production.
- Attirer l’investissement externe et gagner la confiance des investisseurs étrangers.
- Contrôler l’inflation pour éviter qu’elle n’éponge le gain de pouvoir d’achat.

6.

Au niveau mondial, certaines institutions sont chargées de développer la croissance :
- Le FMI (Fonds monétaire international) chargé de favoriser l’adoption de politiques saines, sans lesquelles il ne peut y avoir de croissance durable.
- La Banque mondiale, qui concentre ses efforts sur les investissements à long terme et la lutte contre la pauvreté.

Commentaires

valentini | 02/01/2013  

"la croissance économique est l’augmentation des biens (produits matériels) et des services (médicaux, informatiques, financiers, etc.)" traduction: la croissance c'est plus de profit et plus de revenu. or, aujourd'hui, c'est surtout plus de revenus, pour les classes improductives, par exemple, les saltimbanques, c'est-à-dire non productives de "biens", notion plutôt vague, car au nom de quoi un robot ménager ne pourrait-il pas être classé dans la catégorie des services, surtout que doté à présent d'informatique? En même temps, la tendance est à la concentration des capitaux. se reporter à toutes les fermetures d'usines effectuées ces dernières années ou en cours. Ce qui indique une difficulté, non pas à produire des biens en quantité, mais à faire que le capital investi rende! D'où le fameux cri du guerrier actionnaire: je veux mes 15 % mini taillés sur la bête ou alors qu'elle périsse! Une sorte de "vae victis" remis au goût du jour et qui exprime parfaitement la philosophie de cet amateur raffiné de chair fraîche. et derrière ces gens-là, cannibales au second degré, totalement improductifs, le chœur des revenus qui se lamentent: eheu miserum! Quel dieu nous libérera de l'impôt? En coulisses, le dieu en question se lisse la moustache et s'arrange la mèche! De temps en temps, il hurle au "viol démocratique". Les médias sont contents. ce foin, ça leur fait du grain à moudre. C'est que eux aussi se gonflent de classes improductives. Mais qu'à cela ne tienne! Tous reprennent les vieilles inepties qui datent du XVIII° siècle, à propos de la consommation des classes improductives, comme source de la production. Ne créent-elles pas des besoins nouveaux? Mais chut! N'allez surtout pas dire que la relance par la croissance n'est rien d'autre que la relance par la consommation de ce brave docteur Marchais? Encore que qui consomme quoi et pour qui mériterait d'être élucidé. Alors les leçons économiques, le prolétaire que je suis, s'en torche! économie câline, BLÖDSINN! zusprechen Respekt, votre économie ist ein Schuft!

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Économie