L'auteur

Josephine4 Josephine4

"Le monde s'est laissé régler, les foules sont apprivoisées L'économie est leur Bible, consommation est leur ange Et on prie l'esprit billet pour qu'il nous laisse épargner On croit qu'on décroche la lune avec nos ailes de mésange"

Autres articles du même auteur :

Voir tous ses articles

S'abonner au flux RSS

Comment connaître le rythm'n'poetry ?

 

par Josephine4 |

     
Comment connaître le rythm'n'poetry ?

'Rythme et poésie', c'est joli. 'Rock contre la police', c'est revendicatif... Mais 'rap', c'est allergénique ! RAP est pourtant l'acronyme de chacune de ces expressions. Ceci est une invitation, pour les réfractaires qui ne voient dans le rap français qu'une fille lascive à l'arrière d'une Benz, des insultes et des idiots, à découvrir qu'il y a aussi de la poésie et du talent dans ce milieu.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • - Laisser ici ses préjugés ;
  • - Tendre l'oreille : apprécier ou non.

Étapes de réalisation

1.

Elles sont peu nombreuses car se faire une place dans le rap n'est pas évident pour une femme. Le rap au féminin est toutefois représenté par des artistes de talent. Ecoutez Keny Arkana, l'écorchée vive vous conter des histoires de môme entre ciment et belle étoile. On aime, on n'aime pas mais on ne reste pas indifférent. Dans un autre style, Casey est elle aussi eng(r)agée ; elle a également beaucoup à dire et elle le fait avec talent. Attention également aux préjugés contre Diam's : cette rappeuse est critiquée pour son look bling-bling et ses tubes médiatisés. Elle a cependant un passé extrêmement actif et talentueux derrière, dans l'ombre. Jetez une oreille...

2.

Le rap ce n'est pas toujours de l'egotrip ni du hardcore, loin de là. Certains artistes français honorent la signification de l'acronyme RAP en nous offrant, depuis des années maintenant, une poésie de qualité sur des productions instrumentales subtiles, variées et innovantes. Il a beau être loin de faire l'unanimité, qui peut enlever sa poésie à MC Solaar, un des pionniers du rap en France ? Et IAM ; qui n'a pas accroché sur un texte de l'école du micro d'argent à la fin des années 1990 ? Eh bien, des rappeurs talentueux continuent d'émerger de nos jours (écoutez notamment le groupe lyonnais Maux2passe), il faut simplement éviter de se fier à ceux qui sont mis en avant par les médias, loin d'être les meilleurs...

3.

Puis il y a ceux qui sont dangereux. Pas parce qu'ils véhiculent des insultes et des clichés qui pourrissent l'éducation de nos enfants, mais parce que leur rap conscient et politique fait parfois trop de bruit en dénonçant certaines aberrations de nos sociétés. De manière brutale quand la réalité l'est... et cela déplaît ! Le groupe La Rumeur, en procès depuis des années (voir l'article ci-contre), en est un exemple représentatif. Ecoutez également le groupe de Tours Kyma qui présente sa musique comme "politik-elektro-rap". Percutant également sur ce plan, le lyonnais Expérimental.

Commentaires

jose3 | 22/09/2009  

pour choper les cd's du KYMA... www.chanmaxstore.com/kyma

Josephine4 | 05/05/2009  

Et je pense également que l'albun "Identité en crescendo" (Rocé) mérite d'être cité et écouté attentivement... cité, c'est désormais chose faite ; reste à tendre l'oreille pour les interéssés non-initiés (dispo en libre écoute sur Deezer)! Bonne écoute...

Josephine4 | 05/05/2009  

Dangereux, je sous-entendais eu égard aux politiques et à ceux qui préfèrent que la vérité soit tue ("parce que leur rap conscient et politique fait parfois trop de bruit en dénonçant certaines aberrations de nos sociétés" ---> peut-être n'est-ce pas exprimé assez clairement, autant pour moi, si c'est le cas. Quoi qu'il en soit, je pense que la direction de cet article est la même que celle de ton commentaire...). Par ailleurs, j'aimerais beaucoup que tu m'indique où je peux découvrir la musique du collectif de Mary Read et Calavera. Merci.

pirat | 08/04/2009  

DAngeureux de dénoncer la vérité ? Dangereux plutot de se foutre la tête dans le sable, le cul bien en l'air... pour bien continuer à se faire enculer par notre société pourrie... et dire merci ! Le danger, le vrai, il est à : fermer sa gueule, boucher ses oreilles... et laisser notre belle société aller droit ds le mur ! Et que kyma continue de distiller son rap... le boycotter: là serait le vrai danger. Aller aussi écouter le collectif mary read et calavera.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Culture générale