Comment casser une noix ?

 

par semix |

     

L’heure du dessert vient de sonner, on place des noix sur la table. Vous adorez cela et ne pouvez résister à ce festin. La contre partie est que vous n’êtes pas très fort en ouverture de noix. Des petites astuces pour les casser avec brio et en même temps utiliser des techniques originales pour attirer les regards et faire rire :

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Une noix
  • Un casse noix
  • Un marteau
  • Un couteau

Étapes de réalisation

1.

L’étape la moins rigolote, mais la plus efficace tout de même, le casse noix. Placez votre noix sur la partie supérieure, de manière à celle qu’elle soit entourée par les deux parties du casse noix. Placez votre main en bas du manche, exercez une pression jusqu'à entendre un craquement. Votre deuxième main se place autour de la noix pour éviter aux débris de traverser la pièce.

2.

La méthode la plus barbare, pour faire croire que vous n’êtes jamais sorti de chez vous. D’un autre côté, elle montre que vous avez du doigté. Prenez un couteau, enfoncez-le entre les deux coquilles de la noix. Faites une rotation de 90°, ainsi les coquilles vont se séparer pour laisser entrevoir la partie comestible.

3.

Passons à la technique qui vous fera passer pour un ignare. Placez la noix sur la table, prenez un verre et tapez dessus jusqu'à ce que la noix se fende. Certes vous ne passerez pas pour l’intelligent de la table, mais un sourire s’esquissera sur les lèvres des personnes qui vous entourent. L’effet recherché est différent.

4.

La méthode superman. Prenez deux noix dans votre main la plus forte. Placez l’une à côté de l’autre de façon à ce que leur partie fragile soit en contact. Exercez une pression avec votre main, jusqu’à entendre un petit bruit, qui signifie que vous avez vaincu la noix. Vous serez surpris de la facilité avec laquelle on peut casser une noix.

Astuces et mises en garde

Mise(s) en garde :

Attention à ne pas prendre un verre trop fragile.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on