Comment faire plus rapidement du terreau de feuilles ?

 

par berthille |

     
Comment faire plus rapidement du terreau de feuilles ?

A l'automne, les feuilles qui tombent des arbres sont une véritable aubaine pour le jardinier. En plus de servir de protection hivernale pour les plantes les plus fragiles, elles permettent de fabriquer un terreau d'excellente qualité.
Pour cela, inutile d'investir dans un composteur, une solution très simple existe.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • feuilles mortes
  • sacs poubelle de 100 l
  • couteau

Étapes de réalisation

1.

A l'automne, profitez d'un lendemain d'averse pour ramasser les feuilles mortes jonchant votre pelouse. Rassemblez-les puis remplissez-en un ou plusieurs sacs poubelle de 100 l. Utilisez de préférence des sacs noirs, ils absorbent mieux la chaleur et la décomposition s'en trouve accélérée.
Si les feuilles sont sèches, arrosez-les de façon à bien les humidifier. Cela aide la décomposition.

2.

Tassez. Vous serez étonné de la quantité de feuilles que peut contenir un sac de 100 l.
Refermez le sac sans trop serrer le lien puis à l'aide d'un couteau, percez trois rangées de trous sur toute la surface du sac.

3.

Stockez vos sacs à mi-ombre dans un endroit peu visible du jardin et oubliez-les durant une année.
Certaines feuilles sont plus longues que les autres à se décomposer. C'est le cas des feuilles vernissées, de celles des platanes, des hêtres ou des chênes.
En revanche, les feuilles de bouleau, de tilleul, de noisetier et de saule sont bien plus rapides.

4.

En 12 mois, vous obtiendrez un terreau très grossier que vous pourrez déjà utiliser sur vos plates-bandes.
En 18 mois, le terreau sera beaucoup plus fin et vous pourrez vous en servir pour vos potées et jardinières.
En 24 mois, le terreau, très fin, pourra être utilisé pour semis et bouturages.

5.

Répandu sur la surface de vos massifs, ce terreau de feuilles allégera la structure de la terre si celle-ci est argileuse. En revanche, si votre terre est sableuse, il lui donnera du corps.
D'année en année, cet apport enrichira votre terre pour le plus grand bonheur de vos plantes.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour accélérer le processus, vous pouvez passer la tondeuse sur le tapis de feuilles mortes. Ainsi hachées, les feuilles mettront moins de temps à se décomposer.

Mise(s) en garde :

Les feuilles des noyer contenant une substance qui freine la germination, évitez de les composter. Servez-vous en pour retarder l'apparition des mauvaises herbes au pied d'une haie.

Sur le même thème

santoline

Comment planter en bac ou jardinière ?

La plantation en bac, en pot, ou en jardinière demande quelques précautions et attentions afin que nos plantes poussent dans les meilleures conditions possible. Suivez le guide pour bien planter en bac ou en jardinière !

katy gawelik

Comment fabriquer un composteur maison ?

Comment ça, vous jetez vos déchets organiques dans la même poubelle que les autres ? N'allez pas raconter cela à vos voisins, ou vous serez fiché dans le quartier ! Et mettez-vous au composteur aussi vite que possible, allez ! Le compost maison, il n

semix

Comment fabriquer un composteur ?

Vous possédez un jardin, vous êtes écologiste et un peu bricoleur ? Le composteur est fait pour vous. Le compost est formé de vieux fruits, pelures de légume, déchets de cuisine. On peut s’en servir comme engrais naturel. Il n'occupe pas beaucoup

Chercher un article sur Comment fait-on