Comment interpréter les frissons ?

 

par xtiane |

     

Subitement c'est la chair de poule, les tremblements... Et malgré nos efforts, impossible de maîtriser ces réactions involontaires de notre corps. Qu'il soit provoqué par le froid, la fièvre, l'horreur, la peur ou une douce émotion, le frisson est une manifestation de défense de l'organisme. De la simple traduction d'un sentiment de malaise à des formes convulsives ou de délire, le frisson s'accompagne parfois de signes variés caractéristiques de maladies. Pour en savoir plus...

Étapes de réalisation

1.

Le frisson peut être tout simplement dû à une très forte émotion, à un stress et dans ce cas, n'être qu'une réaction ponctuelle face à une situation angoissante : par exemple une peur rétrospective en évoquant un danger, une situation plus ou moins périlleuse à laquelle on vient d'échapper ; il s'agit plutôt dans ces circonstances d'un phénomène d'horripilation où l'on sent les poils se redresser en un réflexe d'isolation autour de la peau.

2.

Mais pour la plupart des cas, le frisson est étroitement lié à un refroidissement et dans ses formes graves, devenu incontrôlable, il se révèle indicateur d'hypothermie. On parle alors de frisson thermogénique dans la mesure où il disparaît aussitôt que le corps se réchauffe.

3.

De nombreuses maladies infectieuses peuvent causer des frissons : de la grippe à la fièvre typhoïde ou à la malaria, en passant par les diverses infections bactériennes ou virales de l'organisme... Au frisson, peuvent aussi s'associer d'autres signes : fièvre, céphalées, douleurs au niveau des muscles, difficultés respiratoires, toux et dans les cas gravissimes, une certaine confusion mentale.

4.

Des allergies aux médicaments (traitement affaiblissant le système immunitaire), des intoxications suite à la prise de produits stupéfiants (PCP, cocaïne, héroïne etc.) provoquent également des frissons associés à des convulsions, de la fièvre, un état de conscience affaibli. Des frissons survenant après des interventions chirurgicales et / ou des mises en place de prothèse sont à surveiller de près (risque infectieux).

5.

Diverses pathologies peuvent également provoquer des frissons : c'est le cas des cancers, leucémie, du diabète. Tout frisson apparaissant au cours d'un suivi de traitement, d'une période de rémission d'un cancer, par exemple, doit être pris au sérieux.

6.

Enfin, des morsures infligées par des animaux (chien, chat, rongeurs, etc.), des plaies qui mettent longtemps à se refermer ou à cicatriser peuvent induire des frissons.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Que l'on soit adulte ou qu'il s'agisse d'un enfant, il est primordial de consulter un médecin si, malgré la prise de médicaments, les frissons persistent, si la fièvre se maintient au dessus de 39°, si d'autres signes apparaissent, comme des convulsions chez l'enfant, par exemple.

Sur le même thème

Emilian Tahindro

5 astuces pour éviter de vomir en voiture

Cette année, vous avez décidé de voyager en voiture pour aller à la mer. Le trajet promet d'être long et agréable ; le seul hic, vous ou vos enfants risquez de ne pas supporter un si long trajet ! Voici donc un éventail de remèdes adaptés aux pet

bassem

Comment créer une trousse de premiers soins ?

Bien qu'il existe un certain nombre de trousses de premiers soins disponibles à l'achat, il manque souvent quelques fournitures dont vous avez besoin. Au lieu d'acheter la version préemballée, vous pouvez économiser de l'argent et vous assurer que vot

xtiane

Comment se faire vacciner contre la grippe ?

Comme chaque année, à la même époque, la grippe va faire sa réapparition. Contagieuse, elle se transmet facilement par la toux, les expectorations, éternuements et ses suites peuvent être graves, voire mortelle Il est donc important de se faire va

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Médicaments & traitements