Comment en finir avec des voisins trop encombrants ?

 

par ktea |

     
Comment en finir avec des voisins trop encombrants ?

La famille entière qui vit à côté de chez vous et que vous aimeriez ne plus avoir à qualifier de voisins, a décidé de passer sa vie à occuper la vôtre. Comment retrouver votre chère liberté ?

Étapes de réalisation

1.

Tout commence par des relations de voisinage classiques : le paquet de sucre ou l’œuf qui leur manque et qu’ils viennent vous emprunter.
Histoire de nouer des liens, en bons voisins, ils vous invitent à prendre l’apéritif. On se quitte sur un « la prochaine fois c’est chez vous » !
La semaine suivante ils débarquent pour descendre votre bar.
Et puis c’est de la tronçonneuse, du rouleau de papier-toilettes, d’un lit gonflable qu’ils ont besoin… STOP ! Vous ne pouvez plus les voir sur votre moquette, parquet, terrasse…
Seulement vous êtes bien élevé et votre morale vous interdit de leur dire franchement…
Vous allez commencer par contrer leurs éternelles requêtes et ranger votre âme charitable (au moins avec eux) : ah non, vous ne pouvez pas prêter deux chaises, vous les avez promises à votre sœur. Non, non, vous ne pouvez dînez chez eux samedi en huit, vous allez chez votre sœur récupérer les chaises. Le 22 ? Impossible, repas de boulot. Et puis la perceuse est chez votre oncle… dommage ! Bref, mentez, mentez !!

2.

Et mettez vos proches dans le coup. Le mot d’ordre est le suivant : obligation de regarder par l’œilleton ou la fenêtre, mais très discrètement, avant chaque ouverture de porte. Les doryphores (en général on trouve toujours un qualificatif qui reste) ne sont plus tolérés et votre porte restera close à leurs doléances ! Evitez-les !
Vos enfants se seront brouillés avec les leurs, car eux aussi se garderont bien de ne plus prêter leur vélo, trottinette, rollers etc... sans cesse empruntés.

3.

Vous avez la chance inouïe d’être les gardiens privilégiés de leur maison durant leurs vacances. Rien de mieux pour mettre une distance définitive entre vous : vous aurez pris soin de ne pas arroser plantes, légumes et jardinières pendant ces 15 jours de chaleur caniculaire… Et puis les poissons… Ah bon ? Il y avait des poissons à nourrir ??

4.

Si enfin par malheur, vous avez succombé à leur pouvoir magique et qu’ils se trouvent à nouveau chez vous autour de la table, arrangez-vous pour ne servir que des plats qu’ils détestent ! Ils vous auront tellement raconté leur vie (ces personnages sont souvent très bavards en plus d’être envahissants) que vous avez tout appris des goûts et des allergies de chacun. Abusez-en ! Faites même des plats abjectes : évidemment vous vous serez assuré une collation avant et vous vous éclaterez après leur départ avec un somptueux plateau-télé !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

ils finiront par se lasser : vous êtes tellement peu sympathiques !

Mise(s) en garde :

Tous les autres voisins sauront que vous êtes de piètres cuisiniers égoïstes !

Commentaires

vampyro2 | 10/07/2010  

Oui de bonne idée ou les repousser quand vous êtes inviter vous faites semblant d'être bourrer d'insulter tout le monde, moi mes voisins sont plutôt mes pires ennemis en fait

pronyma | 07/04/2009  

Il existe toujours des tas d'excuses sympa à trouver dans ces conditions, si les voisins ne sont pas trop bêtes ils finiront pas comprendre qu'ils sont gonflants et ils iront enquiquiner quelqu'un d'autre !!

alain.térieur | 06/03/2009  

Je confirme, très sympa cet article ! Il n'y a rien de pire que des voisins envahissants. De mon côté c'est la grand mère de 85 ans, à qui je rend volontiers service, mais qui est bavarde, bavarde, mais alors bavarde ... Du coup dès que je la vois je fais mine de courir car je suis très pressé : et oui ... Je suis un homme très occupé moi madame ... :)

alice@commentfaiton | 06/03/2009  

La photo est tout à fait appropriée dans ce type de contexte !! Ce sont de bonnes idées mais pas si évidentes que ça à appliquer... En tout cas ça m'a permis de passer 5 bonnes minutes à rire !!

Chercher un article sur Comment fait-on