Comment cultiver des citrouilles ?

 

par berthille |

     

Star de la fête d'Halloween et reine des soupes d'hiver, la citrouille est une plante facile à cultiver dans tout jardin pouvant lui offrir suffisamment de place.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • graines de citrouilles, de potiron ou de potimarron
  • godets en tourbe
  • pot
  • terreau
  • compost

Étapes de réalisation

1.

Début avril, ou dès le mois de mars si vous habitez une région où les gelées tardives ne sont pas à craindre, commencez vos semis en intérieur.
Remplissez un godet en tourbe de terreau humidifié et allégé d'un peu de sable. Le godet en tourbe évitera le stress lié à la transplantation.
Déposez 3 ou 4 graines espacées puis recouvrez-les de terreau. Arrosez légèrement et placez dans une pièce chauffée, en situation lumineuse.
Vous pouvez éventuellement faire gonfler les graines quelques heures dans de l'eau tiède.
La germination interviendra en 8 à 10 jours.

2.

Lorsque vos semis ont 2 vraies feuilles, éclaircissez et ne gardez que le plant le plus fort. Repiquez-les dans des pots individuels, godet compris, et commencez à les endurcir en les mettant à l'extérieur en journée.
Placez-les dans un endroit très clair mais à l'abri des rayons du soleil.
Vous pourrez les mettre en terre à leur emplacement définitif dès que tout risque de gelée est écarté.

3.

Repiquez vos citrouilles en situation ensoleillée.
Ce sont des plantes qui aiment les sols riches, incorporez très généreusement du compost décomposé dans le trou de plantation. N'oubliez pas de répandre quelques grains d'anti-limaces biologique car les limaces auraient tôt fait de dévorer vos jeunes plants.
Réservez-leur un large espace car ce sont des plantes coureuses.
Arrosez régulièrement au pied durant les périodes chaudes car la citrouille est une plante assoiffée. Évitez l'eau sur le feuillage, source d'oïdium.
Paillez généreusement au pied, cela freinera l'évaporation.

4.

En septembre, glissez une pierre ou une tuile sous vos citrouilles, cela évitera que le fruit touche le sol et pourrisse.
Récoltez le plus tard possible afin que les fruits aient le temps de bien mûrir. N'attendez toutefois pas les premières gelées qui abîmeraient vos citrouilles. Cueillez-les en évitant tout choc qui risquerait de les faire pourrir.
Stockées dans un local frais, à l'abri de l'humidité et ventilé, vos citrouilles se conserveront plusieurs mois, de quoi cuisiner soupes et gratins durant tout l'hiver.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

La chair des citrouilles devient de plus en plus sucrée et douce au fil des semaines de conservation.

Lorsque les fruits mesurent une vingtaine de centimètres de diamètre, vous pouvez écrire un prénom ou graver en surface un dessin. En grossissant, la cicatrice de cette gravure formera un bourrelet brun clair bien visible.

Chaque année, de par le monde, des concours de citrouilles géantes sont organisés. Les plus grosses atteignent plus de à 600 kg ; le record étant détenu par un Américain avec une citrouille de 765 kg.

Mise(s) en garde :

Si vous cultivez plusieurs variétés de citrouilles dans votre jardin, évitez de récolter vos propres graines. Ces plantes s'hybrident très facilement entre elles et les semis ne seront pas forcément fidèles.

Sur le même thème

Sabine la jardinière

Planter ses potimarrons

Le potimarron est un légume très familier de l'approche des grands froids. Facile à cultiver, il se déguste cuit à la vapeur, en potage ou en dessert. En outre, le potimarron est riche en vitamine B et C et en provitamines A.

Sabine la jardinière

Planter le salsifis

Le salsifis ne se cultive pratiquement plus de nos jours. Pourtant, il est facile à cultiver et possède des qualités gustatives. Il est aussi riche en vitamines, en sels minéraux et en fibres. Voici quelques informations pour planter et cultiver le sa

Sabine la jardinière

Cultiver la salicorne

Très savoureuse, la salicorne est un légume riche en sels minéraux, en iode, en fer, en magnésium et en calcium. Elle contient aussi des fibres et de la vitamine B12. De plus, la salicorne ne demande pratiquement pas d'entretien.

Chercher un article sur Comment fait-on