Comment comprendre "Le Malade imaginaire" de Molière ?

 

par pacific2 |

     

"Le Malade imaginaire" fut la dernière pièce écrite par Molière. Elle fut créée en 1673 au théâtre du Palais-Royal à Paris.
Cette pièce met en scène un bourgeois qui se croit toujours malade, attirant ainsi sur lui l’attention d’une science médicale à laquelle il voue une admiration sans borne. Ladite science étant tournée en dérision par l’auteur…

Étapes de réalisation

1.

Molière est le nom de plume de Jean-Baptiste Poquelin (1622-1673), fils d’un tapissier devenu comédien et l’un des plus célèbres dramaturges français.

2.

"Le Malade imaginaire" est une comédie-ballet en trois actes, la dernière pièce écrite par Molière. La musique fut composée par Charpentier.
Le comique de la pièce est proche de celui de la comedia dell’arte italienne, où elle puise son inspiration.
A l’époque, le dramaturge est en disgrâce auprès de la cour, et sa pièce fut représentée pour la première fois le 10 février 1673 au théâtre du Palais-Royal, à Paris.

3.

"Le Malade imaginaire" met en scène Argan, bourgeois se croyant toujours malade. Il bénéficie ainsi des soins attentifs de son entourage et de l’attention de deux médecins pédants et incapables, dont le prétendu malade admire éperdument la science.
Argan veut obliger sa fille Angélique à épouser le fils d’un médecin. L’astucieuse servante Toinette, seul personnage de bon sens de la pièce, tirera Angélique de ce mauvais pas en persuadant Argan de devenir lui-même médecin. La pièce s’achève sur l’intronisation bouffonne d’Argan à la science médicale.

4.

Molière joua lui-même le rôle d’Argan lors des quatre premières représentations de la pièce au Palais-Royal. Il mourut quelques heures après la fin de la quatrième, et non sur scène, comme le voudrait la légende !

Chercher un article sur Comment fait-on