Comment réaliser un projet de certification qualité ISO dans son entreprise ?

 

par lovonline |

     

Toute entreprise doit mettre en place un projet qualité pour satisfaire ses clients. La maîtrise des procédures et la réactivité en cas de dysfonctionnement sont les fruits d’expérience mais surtout d’anticipation en mettant en oeuvre des actions préventives. Partant de l’analyse des impératifs de production, la mise à disposition de moyens adéquats est le point de départ de toute démarche qualité.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Procédures d’exécution des activités.
  • Spécialiste en processing.
  • Indicateurs de qualité à différents stades.
  • Moyens de contrôle de la qualité.
  • Politique qualité de l’entreprise.
  • Dirigeants d’entreprise.

Étapes de réalisation

1.

Exprimez l’engagement de votre Direction d’entreprise dans la démarche qualité. L’engagement de la Direction est l’élément moteur dans un projet qualité. Il doit être clair, objectif, précis et communiqué pour être compris et traduit en acte par l’ensemble du personnel de l’entreprise. Pour cela, le Chef d’entreprise sensibilisé aux enjeux de la qualité et formé aux outils y afférents doit être exceptionnellement motivé et initier les autres membres à adhérer aux orientations qu’il énonce sous forme de politique qualité.

2.

Mettez à disposition les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs de production non seulement en quantité mais en qualité aussi. Donner les moyens pour atteindre les objectifs de qualité répondant aux normes de qualité est un devoir de la Direction qui va au-delà de son engagement. Les moyens peuvent être techniques, financiers, et surtout humains.

3.

Procédez à la sensibilisation qualité du personnel de l’entreprise. La sensibilisation à la qualité doit être continue. Elle concerne les bases de la qualité, la norme ISO et la prise en compte permanente du client dans la finalité de chaque tâche à tous les niveaux. Le personnel ainsi conscientisé travaille en disposant d’indicateurs et standards pour estimer à un moment donné la bonne marche des activités.

4.

Recrutez un consultant pour mener à bien la démarche qualité. Souvent au début d’un projet qualité, le recours à un consultant est nécessaire (pas forcément) mais une fois la structure de pilotage en place, la présence permanente d’un consultant entraîne des coûts pas assez justifiés. Mais, le regard extérieur est plus impartial et sans à priori ni justification pour écarter une responsabilité non accomplie.

5.

Mettez en place une structure de pilotage. Une structure de pilotage sert d’interface entre l'ensemble du personnel et la Direction. Elle doit comprendre un représentant de la Direction en la personne du Responsable projet qualité et un représentant des différents services opérationnels pour la formalisation et l’application des dispositions d’assurance de la qualité. La formation des membres du comité de pilotage aux impératifs du management de la qualité est du ressort du responsable de la mise en place du système qualité.

6.

Mettez en place un représentant qualité. La nomination d’un représentant qualité ou animateur qualité est très importante. Il assure la traduction en tâche des résultats du diagnostic, des spécifications et surtout la formalisation des processus et la mise en place de contrôle. Bien entendu, c’est un connaisseur car il coordonne l’ensemble de la démarche qualité.

7.

Procédez à un diagnostic qualité par le biais d’un spécialiste. Le diagnostic qualité doit être du type participatif et doit examiner les points forts, les points perfectibles de l’organisme par rapport aux exigences de la norme. Le but est d’évaluer la faisabilité et l’opportunité du projet qualité en termes de moyens et d’augurer le plan d’action pour la mise en œuvre.

8.

Élaborez un plan d’action. Après le diagnostic qualité, l’élaboration d’un plan d’action qualité détaillée est sa suite logique. C’est une véritable planification stratégique formalisée au travers d’un planning spécifiant chaque action, les services, les groupes de travail impliqués et les délais d’exécution.

9.

Formez le personnel pour la mise en application de la démarche qualité. La formation du personnel est une étape importante pour initialiser une démarche qualité. Pour cela, la motivation est requise en mettant en place des objectifs clairs, les conditions favorables et le personnel informé de la finalité de son travail et responsabilité. La formation proprement dite vient après. Elle est continue et vise à assigner une responsabilité qualité à chaque membre du personnel.

10.

Animez la qualité au sein de votre entreprise. Pour cela, il faut être à même d’analyser et d’améliorer en se référant aux indicateurs et tableaux de bord. Les documents d’enregistrements sont analysés périodiquement par un responsable assigné ou un consultant ou auditeur.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Pour amorcer la démarche qualité, il faut prendre le temps nécessaire à chaque étape de la réalisation pour qu’elle ne soit pas mystifiée. Ce n’est pas un « truc » supplémentaire et qu’on doit gérer en plus mais ça fait partie du quotidien des différentes activités dans l’entreprise.

Mise(s) en garde :

Les documents d’enregistrement sont précieux, mais il faut penser à alléger la forme et éviter les redondances pour limiter leur nombre.

Chercher un article sur Comment fait-on