Comment laisser votre femme faire du lèche-vitrine ?

 

par sandy64 |

     
Comment laisser votre femme faire du lèche-vitrine ?

S'il y a des rituels dont une femme peut difficilement se passer, celui du shopping en est un. Tout irait bien si ladite femme n'était pas une dépensière invétérée, et si la vôtre est particulièrement raisonnable, remerciez votre destin de l'avoir mise sur votre route ! Sinon, mettez en place quelques stratégies pour limiter les dégâts, surtout si votre femme vous emprunte votre carte bancaire pour accomplir son forfait. Voici comment laisser votre femme faire du lèche-vitrine.

Étapes de réalisation

1.

N'emmenez jamais votre femme faire du shopping lorsqu'elle est contrariée ou déprimée. Cela nuirait à son entendement et elle pourrait acheter des choses qu'elle ne porterait finalement jamais. Emmenez-la plutôt voir un bon film au cinéma : cela lui remontera le moral et votre porte-monnaie sera sauf !

2.

Repérez les jours de fermeture des ses boutiques préférées. Ca peut sembler mesquin, mais puisqu'elle vous dit qu'elle veut faire du lèche-vitrine, prenez-la au mot et allez faire une virée devant les vitrines... des magasins fermés !

3.

Si elle fait son shopping toute seule, ou pire qu'elle emmène des amies, au lieu de vous emmener vous-même : attention, danger ! Si de plus, elle veut vous emprunter votre carte bancaire, il faut vite trouver une idée de génie pour la lui refuser, sans qu'elle demande le divorce sur le champ ! Dites que vous vous êtes fait voler votre carte ou que vous l'avez oubliée au bureau. Soyez plein d'imagination, mais que cela reste crédible !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Ce qu'il faut faire !

- contourner la difficulté, sans en avoir l'air,

- faire ami-ami avec les copines et lors de sorties, proposer des idées novatrices (c'est-à-dire, tout sauf le shopping),

- faire régulièrement un petit cadeau, une surprise (c'est bien souvent la frustration qui déclenche une frénésie d'achat ! Si si !).

Mise(s) en garde :

Ce qu'il faut éviter :

- attacher votre femme sur son lit : vous passeriez pour un pervers,

- la séquestrer dans un placard : vous passeriez pour un ravisseur,

- la suivre : vous passeriez pour un maniaque,

- la pousser dans l'escalier : vous passeriez pour un assassin,

- ne rien faire du tout : elle penserait que vous vous désintéressez,

- la laisser acheter tout ce qu'elle veut : elle penserait que vous avez une maîtresse et beaucoup de culpabilité !

Sur le même thème

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un Jules devenu zombie après les évènements du 21 décembre ?

La fin du monde a bel et bien eu lieu. Les survivants sont maintenant divisés en deux groupes: les zombies... et les autres. Par malheur, Jules fait partie du premier groupe. Il bave, il sent la mort, se décompose et laisse des lambeaux de chair partout

mariegrousset1

Comment expliquer la manière plutôt fantaisiste qu'ont les hommes de retourner leur veste dans certaines situations?

Parfois nos amis les hommes nous font bien rire... malgré eux le plus souvent d'ailleurs. Après mille et une belles paroles ils retournent leur veste, nous font la moue (et non l'amour) et, pire encore, osent nous faire culpabiliser! Mais comment expliq

mariegrousset1

Comment gérer une relation avec un feignant ?

Zzzzz... Lève toi paillasse !!! Hein ? Qui ? Qu'est-ce ? Zzzzzz... Définition d'un feignant : c'est lui qui dort mais c'est vous qu'il fatigue.

Chercher un article sur Comment fait-on