Comment comprendre le problème des sables bitumineux de l'Alberta pour obtenir du pétrole ?

 

par Marty2 |

     

L'Alberta est une province du Canada dont le sous-sol contient une immense richesse, en termes d'or noir. Les sables bitumineux constituent une grande source de pétrole indirect, car ils doivent être traités et purifiés afin d'obtenir du pétrole brut synthétique. L'amélioration des technologies parallèlement à l'augmentation du coût du pétrole de manière globale rend cette exploitation coûteuse accessible à l'industrie pétrolière.

Quelles sont les fournitures nécessaires ?

  • Quelques instants d'attention
  • Préoccupation pour l'environnement
  • Volonté de comprendre les enjeux mondiaux actuels

Étapes de réalisation

1.

Si ces ressources constituent une manne économique pour l'Alberta, on se pose évidemment de nombreuses questions d'ordre environnemental, autant pour la protection de la nature que celle des hommes. En effet, les ressources se trouvent dans la forêt boréale canadienne, moins connue que l'Amazonie mais néanmoins immense et pour l'instant relativement vierge de l'empreinte humaine.

2.

L'exploitation des sables bitumineux se fait de deux manières :
- exploitation des gisements à l'air libre,
- exploitation des gisements en sous-sol.
De la première façon, on récupère environ 3/4 d'un baril de pétrole brut pour la même énergie fournie à l'extraction et au traitement. Cela chute à 1/2 pour la deuxième méthode, car il faut creuser des puits, injecter de la vapeur d'eau, et pomper les sables en profondeur.

3.

Si les exploitations minières couvrent encore une très faible proportion de la surface de la forêt boréale, les conséquences se font déjà sentir sur les écosystèmes proches : la rivière Athabasca est contaminée, ainsi que le lac en aval, des conséquences néfastes ont été observées sur la santé des personnes travaillant aux gisements ou dans les environs.

4.

Un grand risque couve donc si un contrôle plus strict n'est pas exercé sur les projets à venir dans les environs. Le gouvernement de l'Alberta accorde sans la moindre difficulté des concessions aux compagnies pétrolières, ce qui est plutôt rageant quand on sait que près des 3/4 de la population de l'Alberta seraient favorables à l'instauration d'un moratoire sur de nouvelles exploitations tant que la question de l'environnement n'a pas été mieux examinée, et ce malgré tous les avantages économiques que cela procure à la province.

5.

Voici donc un autre point sur lequel il faut garder un œil si l'on se sent concerné par la façon dont nous interagissons avec la planète.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Amérique du Nord