Comment comprendre les films d'Akira Kurosawa ?

 

par anna52 |

     

Akira Kurosawa est un très grand réalisateur japonais qui a inspiré de nombreux cinéastes contemporains (George Lucas, Sergio Leone, John Sturges). Connu du grand public pour ses films sur les samouraïs (le style jidaigeki inspiré du théâtre Kabuki), l'oeuvre de Kurosawa est avant tout une description de la société humaine au travers de la dénonciation ou de la critique de ses travers.

Étapes de réalisation

1.

Education, influences et techniques de réalisation :
Elevé dans une famille de militaires descendant de grands samouraïs, Kurosawa a rapidement montré sa préférence pour les beaux-arts, en particulier la peinture, dont le "rendu" de ses films s'inspire largement.
Il a passé sa jeunesse dans les cinémas avec son frère commentateur des films muets.
Il est aussi fortement influencé par les valeurs du samouraï et la culture japonaise (Kabuki, théâtre No).
Il connaît bien les cultures européennes et américaines et s'inspire de certaines de leurs oeuvres pour écrire les scénarios de ses films comme MacBeth ("Le Château de l'Araignée") ou les romans de Simenon ("Chien Enragé") ou encore de grands réalisateurs comme John Ford.
L'esthétique et la photographie de ses films est au centre des émotions perçues par le spectacteur, grâce aux nouvelles techniques de réalisation qu'il utilise : filmer de loin les acteurs avec un objectif télé, utiliser plusieurs caméras pour filmer la même scène, la transition en volet d'une scène à l'autre. Certaines scènes de ses films ont la composition et la qualité de la toile peinte d'un grand maître.

2.

L'oeuvre d'Akira Kurosawa est une peinture de la nature humaine :
Tout au long de sa carrière, il donne une image "crue" de la société humaine :
- les violences urbaines dans "Chien Enragé"
- la pauvreté dans les "Bas-fonds" et "Dodeskaden"
- la vieillesse dans "Madadayo" ou "Rapsodie en Août"
- la destruction de l'environnement dans "Rêves" ou hymne à la beauté de la nature "Dersou Ouzala"
- la maladie et le recul par rapport à la vie : "Vivre".
Tous ses personnages ont des qualités et des défauts humains, qu'ils soient des gens simples ou des héros guerriers (samouraïs) et sont dépeints sans concession.

3.

Les scénarios de Kurosawa ont inspiré des films à grand succès américains, très accessibles au grand public :
- "Les sept samouraïs" ont inspiré le western "Les sept mercenaires" (John Sturges, 1960)
- " Yojimbo", le garde du corps, inspirera Sergio Leone en 1964 pour son film "Pour une poignée de dollars"
- et enfin George Lucas a affirmé s'être inspiré de "La Forteresse Cachée" pour la création de la trilogie "Star Wars" (1977).
Après ces quelques explications, plongez-vous dans l'oeuvre de Kurosawa, filmographie complète dans les liens ci-dessous.

Sur le même thème

murdarco

Comment réaliser un court-métrage ?

Vous êtes un réalisateur en herbe qui souhaite, un jour ou l’autre, faire des films diffusés dans toutes les salles de France, voir du Monde. Pour convaincre un producteur de ce talent potentiel il vous faudra passer, obligatoirement, par le court m

alphamax

Comment fabriquer un clap de cinéma ?

Le clap est un accessoire indispensable sur un plateau de cinéma permettant de délimiter le début et la fin d'une séquence. Le bruit que le clap produit lorsque les deux parties s'entrechoquent sera enregistré par les micros et la caméra filmera ce

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Cinéma & télévision