Comment comprendre les principales dynasties royales en France ?

 

par pacific2 |

     

De la naissance du royaume franc à la Révolution Française, la France fut un royaume treize siècles durant.
Les principales dynasties royales en France furent, dans l’ordre : les Mérovingiens, les Carolingiens et les Capétiens. Ces derniers se subdivisèrent en trois lignées successives : la branche aînée, puis les Valois, et enfin les Bourbons.
Voici quelles en furent les principales caractéristiques :

Étapes de réalisation

1.

La dynastie mérovingienne (448-751) tire son nom d’un personnage semi-légendaire, Mérovée, qui aurait été le fils de Clodion le chevelu et le père de Childéric Ier, donc le grand-père de Clovis.
La période mérovingienne s’inscrit de fait entre deux événements attestés : l’avènement de Clovis en 481, et la déposition de Childéric III, dernier des rois mérovingiens, par Pépin le Bref en 751.

2.

A partir des débris de l’Empire romain, les Mérovingiens ébauchèrent les limites géographiques de la future France en fusionnant les gallo-romains civilisés avec les envahisseurs barbares.
Leur règne fut caractérisé par les partages et remembrements successifs des territoires, la sauvagerie des rapports dans la course à la succession au sein des familles régnantes, et l’influence politique grandissante de l’église chrétienne.
L’emprise croissante des maires de palais sur les derniers rois mérovingiens, (dits «rois fainéants», et qui n’étaient pour la plupart que des enfants), aura raison de cette dynastie au profit de celle des Carolingiens.

3.

La dynastie carolingienne (751-987) tire son nom de son représentant le plus illustre, Charles Ier dit Charlemagne, c’est-à-dire Charles le Grand. Son père Pépin le Bref (élu roi en 751 au détriment du dernier mérovingien), et son grand-père Charles Martel ont avant lui affirmé leur autorité sur le royaume et cimenté son unité. Menant leur tâche à son apogée, Charlemagne est couronné empereur romain d’occident en 800.

4.

La dynastie capétienne (987-1328 pour la branche aînée), tire son nom d’Hugues Capet, qui fut élu roi à Senlis en 987. Les Capétiens dessineront un schéma inverse de celui de leurs prédécesseurs : Mérovingiens comme Carolingiens avaient connu d’emblée un très grand chef (Clovis et Charlemagne) qui avait su ériger un immense empire en quelques décennies. Empire qui n’avait fait ensuite que s’affaiblir et se morceler au gré des partages successoraux.
Les Capétiens au contraire héritent de fragments épars et construiront en huit siècles le plus puissant royaume d’Europe, au pouvoir monarchique absolu.

5.

Hugues Capet ne fut pas le premier roi de la dynastie à régner, son grand-père Robert Ier, fils de Robert le Fort, fut roi de France à la suite de son frère Eudes. Il fut cependant le premier à protéger l’unité du royaume en excluant toute possibilité de partage successorale du territoire.
La branche aînée des Capétiens connut une lignée ininterrompue de treize rois, d’Hugues Capet (règne de 987 à 996) à Charles IV le Bel (règne de 1322 à 1328).
Les trois derniers rois capétiens de la branche aînée furent trois frères, fils de Philippe le Bel, qui moururent sans successeurs.

6.

Ce fut leur cousin, Philippe VI de Valois, qui leur succéda. Il était fils de Charles de Valois, frère de Philippe le Bel.
La dynastie des Valois (1328-1589) tire son nom des Vadicasses, peuple qui habitait une région au nord de l’actuelle Ile-de-France (Crépy en Valois, Senlis, Compiègne, Villers-Cotterêts). C’est la lignée qui connaîtra la guerre de 100 ans, les fastes de la Renaissance, et les guerres de religions.
Les Valois connaîtront eux aussi une lignée ininterrompue de treize rois, de Philippe VI à Henri III, dont les trois derniers seront trois frères, fils d’Henri II, qui mourront sans successeurs.

7.

Le pouvoir passera alors à un cousin, Henri de Bourbon, qui régnera sous le nom d’Henri IV. La dynastie des Bourbons (1589-1792, puis 1814-1830) tire son nom d’un château de l’Allier. Cette dynastie installa la monarchie absolue et la prédominance française en Europe.
Emportée par la révolution Française, la dynastie des Bourbons quitta le pouvoir après un bref retour, après le règne de trois frères, qui mourront sans successeur (Louis XVI, Louis XVIII et Charles X).
La branche d’Orléans, représentée par Louis-Philippe, lui succèdera de 1830 à 1848.

Sur le même thème

pumaone

Comment visiter virtuellement les pyramides de Kheops ?

N'avez vous jamais rêvé de vous rendre en Égypte pour admirer les pyramides? Sachez qu'il est désormais possible de visiter la nécropole de Gizeh et la pyramide de Kheops en restant assis tranquillement dans votre canapé.

Chercher un article sur Comment fait-on