Comment arrêter de fumer et... ne pas reprendre ?

 

par sandy64 |

     

Avec l'arrivée des beaux jours, on se sent, comme au lendemain du Réveillon : plein de bonnes résolutions ! L'une d'elle consiste peut-être à arrêter cette manie qui vous suit depuis des années et dont vous avez résolu de vous débarrasser : fumer ? Si tel est le cas, la partie n'est pas gagnée d'avance et il vous faudra - ne nous voilons pas la face - beaucoup de volonté. Voici comment arrêter de fumer, et surtout, ne pas reprendre !

Étapes de réalisation

1.

L'élément le PLUS important dans le processus est d'avoir mis suffisamment de bonnes images de non-fumeurs et de tous les bienfaits qu'offre cet état pour avoir vraiment envie d'arrêter. Pas une petite envie minuscule pour faire un pari et montrer aux autres que vous en êtes capable... pour reprendre un mois plus tard ; non, une envie mûrement réfléchie.

2.

Pour réfléchir mûrement : il vous faut faire le point, non pas de tout ce qui risque de vous manquer à l'arrêt du tabac - exemple : "tiens, la cigarette avec le café va beaucoup me manquer" - mais de tout ce que l'état de non-fumeur va avoir de positif (retrouver du souffle et vous remettre au sport par exemple). Donc, on ne fait pas le décompte des manques, mais le compte des bénéfices que va apporter le nouveau statut de non-fumeur.

3.

Vous pouvez vous faire aider par des séances de sophrologie. Apprenez à visualiser, comment vous serez deux jours après, puis deux semaines après, puis 4 mois plus tard et ainsi de suite jusqu'à plusieurs années. Voyez-vous à un âge avancé, sans maladie grave, avec une peau en bon état, un coeur de jeune homme qui vous permet de jouer avec vos petits-enfants.

4.

Imaginez quel serait votre "joker" : vous n'en aurez peut-être pas besoin, mais vous saurez qu'il est là et comme dans un jeu de société, la présence du joker est toujours rassurante. Votre joker peut être une séance shopping, une journée complète chez l'esthéticienne... bref, quelque chose qui vous fasse plaisir et qui puisse compenser sans dommage.

5.

Le but de l'étape 4 est de pouvoir compenser sans créer de nouveaux dommages. Par exemple, certaines personnes se libèrent d'une béquille - le tabac - mais vont compenser leur manque par une autre béquille - l'alcool - ce qui peut être tout aussi dangereux pour la santé que le tabac. Donc, plutôt que de vous raccrocher à une nouvelle béquille, sortez votre joker.

6.

N'oubliez pas que, comme le dit Allan Carr, dans son livre auquel vous pouvez vous référer "Comment en finir avec la cigarette", ce qui est difficile, ce n'est pas d'arrêter mais c'est surtout de ne jamais reprendre. Dès que le cerveau reçoit de nouveau de la nicotine, il redéclenche une dépendance dans l'organisme.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Quand l'envie de fumer est forte, ce qui peut parfois arriver, hélas, pensez immédiatement à un jour où vous étiez particulièrement nauséeux après un excès d'alcool ou de nourriture. Remémorrez-vous votre mal de tête et votre nausée et tachez de résister. Si vous laissez passer une envie de fumer et si vous pouvez vaquer à d'autres occupations, vous constaterez que l'envie passe au bout d'un moment.

Mise(s) en garde :

Si vous vous sentez un peu tenté par les autres fumeurs, tachez d'éviter les lieux enfumés. N'oubliez pas que vous pouvez ne pas du tout être tenté pendant les 3 ou 4 premiers mois, puis tout à coup, vous trouver à une soirée et avoir envie d'en fumer une. Surtout, ne vous dites pas, "une cigarette et pas plus" car vous serez tenté de recommencer cette "une cigarette et pas plus" à une autre soirée, puis à une autre, et si vous allez à de nombreuses soirées, vous redeviendriez vite fumeur.

Chercher un article sur Comment fait-on