Comment reconnaître un Bengal ?

 

par sybill |

     
Comment reconnaître un Bengal ?

Le Bengal est une race de chat créée en Arizona en 1963 par l’américaine Joan Sugden Mill qui le maria un Prionailurus Bengalensis, chat sauvage asiatique, appelé aussi « chat léopard » à une chat American Shorthair de couleur noire. De cette union naquit une magnifique femelle nommé « Kinkin » à l’aspect sauvage mais au caractère très doux. Ainsi commença l’histoire du Bengal. On appelle la première génération : F1, le Bengal est reconnu à partir de la quatrième génération. Comment reconnaître un Bengal ? Suivez les étapes.

Étapes de réalisation

1.

La tête du Bengal est de forme triangle, plus longue que large. Elle est assez petite par rapport au corps.
Son expression doit être éloignée le plus possible d’un chat domestique.
La courbe du front rejoint doucement l’arête du nez, sans stop pour continuer en une ligne presque droite à très légèrement convexe jusqu’au bout du nez.
Les pommettes sont hautes et prononcées.
Le nez est long et large avec un cuir renflé caractéristique.

2.

Le museau est plein et fort, formé par des pâtons très développés qui provoque un léger pinch.
De profil, le menton fort est aligné sur le bout du nez.

3.

Les yeux sont grands, bien espacés, ovales presque ronds mais jamais globuleux.
La couleur des yeux est le vert, l’or, le bleu ou l’aigue marine, selon la couleur de la robe.
Plus la tonalité est profonde, plus elle est appréciée par les juges.

4.

Les oreilles sont de taille moyenne à petite, relativement courtes avec une base large et l’extrémité arrondie. Elles sont situées à égale distance entre le dessus et les côtés de la tête. Lorsque l'on regarde de profil, elles sont pointées vers l’avant.

5.

L’encolure est longue et musclée.

6.

Le corps est de format long, de musculature puissante et d’une ossature robuste.

7.

Les pattes sont de longueur moyenne et bien musclées.

8.

Les pieds sont grands et ronds avec des doigts proéminents.

9.

La queue est de longueur moyenne, épaisse à la base, s’affinant légèrement pour terminer sur une extrémité arrondie.

10.

La robe est courte et particulièrement soyeuse au toucher.
La fourrure peut être comme saupoudrée d’or, effet qu’on appelle « glittered ».
Le motif de la robe peut être « spotted » (tacheté) avec deux types de taches : rosettes et spots.
Qu’il s’agisse de spots ou de rosettes, le contraste avec la couleur de fond doit être extrême avec des formes distinctes et des bords francs.
Le ventre est impérativement tacheté.

11.

Le motif de la robe peut également être « marble » (marbré). Les marques classiques s’appellent « coquille d’huître ou aile de papillon).
Comme pour le motif « spotted », le contraste avec la couleur de la robe doit être extrême. De même que le ventre, qui doit être impérativement tacheté.

12.

Le fond de la couleur de la robe peut être de différentes couleurs : brown tabby, bleu tabby, seal sepia tabby, bleu sepia tabby, seal mink tabby, bleu mink tabby, seal tabby point ou encore bleu tabby point.

13.

Le chat Bengal est d’un caractère vif et équilibré, actif et agréable à vivre, sous réserve qu’il appartienne bien au minimum de la 4ème à la 7ème génération. Il est sociable avec les autres chats et les chiens mais il lui faut de l’espace car il a besoin de se dépenser. C’est un chat très sensible et très intelligent. Il adore l’eau. Il est très affectueux avec son maître, voire assez exclusif. Il faut lui consacrer du temps.

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Ce n’est qu’en 1983 que la T.I.C.A. (the international cat association) reconnaîtra les standards de la race Bengal. En France, il ne sera reconnu par le LOOF (Livre Officiel des Origines Félines) qu’en 1997.

Mise(s) en garde :

Comme tous les chats de race, le Bengal ne doit surtout pas être laissé dehors. Il aurait vite fait d'être volé ! Il faut rappeler que le trafic d'animaux arrive en 3ème position au niveau mondial après la drogue et les armes ! Aucun animal ne devrait être laissé dehors, qu'il soit de race ou pas. Malheureusement il faut être particulièrement vigilant avec ses animaux.

Un chat qui ne sort pas n'est pas malheureux s'il est habitué depuis son plus jeune âge à ne pas sortir. Vous pouvez également l'habituer à sortir en laisse (surtout avec un harnais, jamais un collier pour un chat !) ou vous pouvez fabriquer un grand enclos extérieur entîèrement fermé (en haut également).

Sur le même thème

Gadounette

Comment faire si mon chat a la gastro ?

La gastro-entérite est assez courante chez le chat. Elle est provoquée par une inflammation de l’estomac et des intestins. Elle est souvent d’origine infectieuse et elle est très douloureuse.

Gadounette

Comment amuser son chat ?

Contrairement au chien, le chat est d’un naturel très indépendant. Cela ne l’empêche pas de vouloir jouer seul ou avec son maître. Jouer avec son chat permet de l’éveiller, de faire appel à son instinct de chasseur et de le stimuler et de lui

Gadounette

Comment faire quand mon chat tremble ?

Quelles sont les véritables raisons pour qu’un chat tremble : la peur, l’anxiété, le froid, le plaisir, l’excitation ou la douleur ? Doit-on s’inquiéter ?

Chercher un article sur Comment fait-on