Comment apprendre à ne plus se faire de reproches ?

 

par evegill |

     
Comment apprendre à ne plus se faire de reproches ?

La vie est faite de décisions favorables que l'on se félicite d'avoir pu mener à leur terme, et d'actes aux retombées moins bénéfiques, qui peuvent faire naître un sentiment de culpabilité lourd et tenace. Les reproches adressés à soi-même commencent à fuser, et ont tendance à se renouveler de plus en plus systématiquement au moindre problème. Refuser de continuer à se noyer dans ses propres blâmes est alors essentiel.

Étapes de réalisation

1.

Passer son temps à s'autocritiquer dénote un réel manque de confiance en soi : les personnes naturellement peu sûres d'elles sont susceptibles de rabaisser quotidiennement et davantage encore l'estime qu'elles ont d'elles-mêmes, en analysant de manière pessimiste chaque acte qui n'a pas porté ses fruits ou a créé une situation problématique, engendrant ainsi le cercle vicieux des reproches à la chaîne.

2.

Apprendre à faire la part des choses et à considérer celles-ci d'une autre manière afin d'en tirer un enseignement positif, est indispensable pour parvenir à se débarrasser progressivement de ses sentiments négatifs et néfastes. Il faut, d'une certaine manière, savoir raisonner philosophiquement, mais d'une façon simple et adaptée à sa personnalité, ce qui fera émerger des jugements sensés et une réflexion sage et efficace.

3.

Le principe général de cette manière de penser est accessible à tous : refuser de continuer à vivre dans les lamentations, parce que cela ne sert à rien et accentuera de plus en plus le malaise. Bien au contraire, il faut savoir saisir tout ce qu'il y a de constructif dans une situation, même si cela ne paraît pas évident au premier abord. Tous les actes que l'on considère comme ratés possèdent une face positive : celle de l'apprentissage et de l'expérience.

4.

S'assurer que l'on a agi du mieux qu'on pouvait et, si l'on ne parvient pas à s'en persuader, se promettre de ne plus reproduire les mêmes maladresses à l'avenir, est généralement assez facile à mettre en œuvre. Ce qui l'est moins, c'est d'accepter que d'autres erreurs seront encore forcément commises : simplement parce que l'existence est une continuelle initiation au cours de laquelle les fautes sont permises, et même conseillées. En effet, quoi de plus efficace qu'une erreur de parcours pour apprendre à mieux se découvrir, acquérir volonté et courage, devenir plus fort de jour en jour et, finalement, parvenir à se diriger au mieux dans la vie...

Chercher un article sur Comment fait-on