Comment cesser d'être une victime ?

 

par albertine |

     

La vie ne vous a pas épargné, vous êtes fragile, et de gentils êtres bien intentionnés se servent de vos failles pour en rajouter une couche. Vous avez l'impression d'être toujours une victime, jamais un vainqueur. Mais cela peut et doit changer !

Étapes de réalisation

1.

Vous devez d'abord dresser un bilan de la situation. A partir de quand avez-vous eu l'impression d'être une victime ? Généralement, tout remonte à un événement traumatisant, deuil, rupture difficile, chômage, qui a suscité en vous ce sentiment. Dites-vous alors que si vous avez su réagir à une expérience aussi traumatisante, c'est que vous êtes beaucoup plus fort que vous ne le pensez. Et il est temps d'exploiter ces forces ! Prenez une feuille et sur deux colonnes, faites le bilan de vos forces et de vos faiblesses : vous risquez d'être surpris !

2.

Ensuite pas de victime sans bourreau. Il existe des grands et des petits bourreaux, du pervers manipulateur à la bonne copine qui, l'air de rien, vous décoche toujours une remarque négative.
Vous devez fuir les bourreaux, ils vous maintiennent dans ce statut, d'autant que ce sont souvent des gens faibles qui, en exerçant cette domination, se sentent un peu plus forts.

3.

Enfin, il est temps d'entreprendre, car une victime est toujours passive, tandis qu'un vainqueur est toujours actif.
Entreprendre c'est se fixer des buts raisonnables et les atteindre. Ainsi vous restaurerez la propre estime que vous avez de vous, et vous comprendrez qu'il n'existe pas de fatalité. Il est possible, à condition de patience et de ténacité, de devenir ce que l'on veut être. Alors courage !

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Mal-être