Comment reconnaître une proposition principale ?

 

par evegill |

     
Comment reconnaître une proposition principale ?

En grammaire, une proposition est constituée au minimum d'un sujet et d'un verbe : en d'autres termes, c'est une phrase ou un morceau phrastique qui obéit à diverses règles de syntaxe, et peut entretenir des rapports plus ou moins étroits avec d'autres. Comme son nom l'indique, la proposition principale représente le support essentiel d'une phrase, sans lequel celle-ci perdrait tout son sens.

Étapes de réalisation

1.

Une proposition principale est une proposition dont dépend au moins une proposition subordonnée. Par conséquent, il s'agit d'une construction minimale "sujet - verbe", à laquelle viennent se raccrocher un ou d'autres fragments d'une même phrase.

2.

Les subordonnées peuvent être de natures diverses : relative ("Le chat qui dormait a sursauté", où "le chat a sursauté" est la principale, et "qui dormait" est la relative), circonstancielle ("Je suis retourné à la maison (= proposition principale) quand la nuit tombait (= proposition subordonnée circonstancielle)"), complétive ("Il m'a dit (= principale) qu'il arrivait à cinq heures (= complétive)")...

3.

Une proposition indépendante (qui ne dépend d'aucun élément, et dont aucun élément ne dépend) peut par conséquent devenir proposition principale dès lors qu'une autre proposition vient s'y rattacher. Par exemple, la proposition indépendante "Elle pleurait." devient proposition principale si on lui adjoint un autre énoncé, tel que "quand son frère est rentré" : "Elle pleurait (= principale) quand son frère est rentré (= subordonnée circonstancielle)".

Sur le même thème

steinberg

Comment fait-on pour savoir quand employer la virgule en français ? (Syntaxe)

La virgule se place partout, on l'utilise à tout va, mais on ne sait jamais vraiment pourquoi ici et pas là... Voici tous les secrets autour de la virgule !

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut utiliser -a ou -à en français ? (Orthographe)

Qu'il s'agisse du verbe avoir, de l'auxiliaire ou encore de locutions latines, l'emploi de -a en français est très fréquent, et il n'est pas rare de voir des fautes un peu partout. Voici les règles et les astuces qui vous permettront de ne plus jamais

steinberg

Comment fait-on pour savoir s'il faut écrire -ce ou -se en français ? (Orthographe)

Les règles de base pour ne plus jamais confondre en français, l'utilisation de -ce et celle du pronom réfléchi -se.

Chercher un article sur Comment fait-on

Derniers articles Littérature