Comment cuisiner moins gras ?

Comment cuisiner moins gras ?

Comment cuisiner moins gras ?

Notre organisme a besoin de lipides, qui doivent représenter 30 % de nos calories quotidiennes. Les lipides apportent de l'énergie à notre corps et aident à la fabrication de nos cellules. Néanmoins, un apport trop important en matières grasses est très néfaste pour notre organisme, puisqu'à long terme, notre taux en cholestérol augmente et nos artères se bouchent. Comment donc, trouver le juste milieu, et cuisiner moins gras ?

Étapes de réalisation

1.

Préférez les graisses végétales !

Lorsque l'on consomme des graisses, sachez qu'il faut privilégier les graisses végétales aux graisses animales, comme la crème, le beurre, le saindoux...

Vérifiez la composition de certains aliments : plats cuisinés, biscuits… et favorisez plutôt ceux contenant des graisses végétales : huile d'olive, de colza, de noix, de maïs, de tournesol, etc.

2.

L'huile d'olive pour cuire vos aliments...

Lorsque vous cuisinez et que vous devez faire revenir vos légumes ou vos protéines, utilisez des matières grasses végétales : huile végétale ou margarine. Évitez l'excès en beurre, en saindoux ou en crème fraîche.

3.

Ou pas d'huile du tout

Plusieurs types de cuisson vous permettent d'éviter l'ajout de matières grasses dans vos repas. Parmi eux :

- le four,
- le wok,
- le cuit-vapeur,
- le micro-ondes,
- le grill,

N'oubliez pas que certains aliments contiennent une teneur suffisante en acide gras : certains poissons (le saumon par exemple), certaines viandes rouges comme l'agneau, le chocolat, etc.

4.

Assaisonnez léger !

Apprenez à assaisonner correctement vos plats, en faisant simplement vous-même votre vinaigrette, votre mayonnaise, et vos sauces de viandes et poissons.

Vinaigrette :
Bannissez notamment la vinaigrette toute faite, et fabriquez plutôt la vôtre avec une cuiller à soupe d'huile d'olive, une cuiller à café de vinaigre, et une cuiller à café d'eau... Vous verrez, la vôtre sera meilleure et moins chère que celles du supermarché !

Mayonnaise :
Mélangez un œuf entier avec une cuiller à soupe de moutarde et environ 20 centilitres d'huile. Battez le tout énergiquement jusqu'à faire monter votre mayonnaise et la rendre crémeuse (un mixer peut être utile !). Une fois cela fait, rajoutez du sel, du poivre, et une cuiller de vinaigre balsamique. Goûtez votre mayonnaise et rajoutez de l'huile si besoin. Vous verrez, votre mayo sera légère et savoureuse !

Sauce pour poisson :
Mélangez du fromage blanc (bien moins gras que la crème fraîche) à du jus de citron en goûtant régulièrement pour doser selon vos goûts. Rajoutez ensuite des épices, des herbes, du sel et du poivre, ce qui relèvera toutes les saveurs de votre poisson.

Sauce béarnaise pour viande rouge :
Mélangez un jaune d’œuf avec du fromage blanc, une cuiller à soupe de moutarde et une cuiller à soupe de vinaigre. Ajoutez ensuite à votre mélange du fromage blanc, des herbes (ciboulette, estragon, etc.), et de l'échalote finement hachée. Salez, poivrez, et le tour est joué !

5.

Apéro sain

Si vous appréciez particulièrement vous mettre en bouche avant chaque repas, évitez cependant les biscuits apéritifs et les cacahuètes. Optez plutôt pour quelques crudités assaisonnées d'une vinaigrette ou d'une mayonnaise légère, ou des cubes de fromage frais (bien moins caloriques que les fromages à pâte).

6.

Et dessert équilibré

Évitez également de consommer des desserts dont l'apport en acides gras est trop important : gâteaux, viennoiseries, chocolats… Les laitages et les fruits sont bien meilleurs pour la santé, et savoureux si vous les préparez bien !

Vous pouvez également profiter des sorbets : constitués à base d'eau (et non de crème comme les autres glaces), ils sont très peu caloriques !

Astuces et mises en garde

Astuce(s) :

Sachez différencier les graisses visibles et les graisses cachées !

Mise(s) en garde :

Ne tombez pas dans l'excès : carence ou consommation excessive.

Chercher un article sur Comment fait-on